Effeuille mes rêves

Stabilisée

Je me suis détachée de tout, ces derniers jours, dernières semaines.
Ça m’a plutôt bien réussie d’un côté. Je contrôle mes angoisses, et les cachets m’aident à chasser les idées noires.

Je me sens mieux. Pas "bien", mais mieux. Beaucoup mieux.

Grâce à ma famille, qui m’a aidée, qui m’a cocoonée.

Et aussi grâce à Éole et Fujin, le couple de colombes que j’ai adoptées il y a plus d’une semaine maintenant.
C’est totalement fou, je sais pas ce qui m’a pris ! Ma mère avait enfin lâché du leste et m’avait accordé "un animal gérable, dont je ne m’occuperai pas je te préviens", elle pensait à un hamster ou un lapin… mais je lui ai ramené deux oiseaux.

Deux oiseaux magnifiques, cela va sans dire ! Mais elle a été un peu choquée le premier soir.
Puis elle s’y est fait. Moi aussi. J’ai pas tout à fait compris quelle impulsion bizarre m’avait poussé à passer à l’acte mais mes beautées ont l’air heureuses : elles ont pondu deux oeufs.

L’un d’eux est fécondé. Là, je suis mal.
Je sais pas quoi en faire ! La cage est trop petite pour trois oiseaux... ! Ma grand-mère parle de l’adopter, elle est trop en mode "Je vais sauver l’Élu ! L’Oeuf Premier Né !" mais bon, je suis pas sûre qu’elle supporte les crottes de partout et les graines éparpillées H24 sur le sol.

On verra bien.
Je me donne quelques jours pour me décider, encore.