Effeuille mes rêves

Les chiffres me gonflent

La note d’un nouvel exam vient de tomber. Rattrapages. Je suis abattue. Je l’avais tellement bossé celui-là… plus bossé que ça, c’était pas possible !
Et j’ai eu la même note que dans mon rêve. Je suis passée à 0,5 points de valider et d’avoir un souci en moins pour cet été.

Je me sens désespérée. Et un peu blasée. Le psychiatre m’a dit de l’appeler si je recommençais à me sentir mal. Est-ce que je devrais... ?

Bah. De toute façon c’est pas lui qui va les passer à ma place, ces rattrapages, donc non je l’appelle pas.
J’ai pas envie de parler. J’ai envie d’apprendre ce foutu exam super important et difficile, à savoir par coeur, en six jours à peine mais forcément j’y arrive paaaaaaaaaaaas !

Maman dit que le facteur cachet entre encore et toujours en compte. Je ne sais plus quoi penser. Pour moi, je suis juste une grosse imbécile qui ne mérite pas de réussir, et c’est tout.
Mais bon, on va faire ce qu’on peut, comme d’habitude…