Effeuille mes rêves

Ben tiens !

Ce serait pas drôle sinon ! Aller à la pharmacie en ayant oublié sa carte vitale, mouhahaha, bieeeeeen Aloha !

Je me suis réveillée à sept heures du mat' et mon père (la candeur sportive incarnée) me dit, presque comme un réflexe : "Eh ben va promener si tu peux plus dormir ! Pis tu passeras à la pharmacie aussi comme ça !".
Alors moi pas encore éveillée, je me dis héroïquement que je vais carrément me faire 30 minutes de marche avec courbatures jusqu’au centre commercial en centre-ville pour en profiter pour acheter le petit-déjeuner. Sauf que la pharmacie était fermée, que je me suis rendue compte que j’avais pas ma carte, et que j’avais utilisé tout mon argent pour m’acheter mes deux parts (oui, j’ai honte) de cheesecake !

Donc j’y retournerai après mon cours de sophrologie… en voiture, cette fois !!
Ça tombe bien, mon frère voulait aller au centre-commercial lui aussi.

J’ai vu le nouveau psychiatre hier. Zou, l’ancien psychopathe qui souriait quand je lui parlais de mes pulsions les plus noires !
Celui-là est très bien. Il m’a aussi fait flipper, mais dans un autre registre : apparemment, j’aurais des B.L.I.P.S c’est-à-dire des épisodes psychotiques intermittents.

Euh…

En gros, j’ai des hallu’s, des idées délirantes, et je suis classée dans la catégorie "risque de schizophrénie"...
Tellement joyeux tout ça. En tout cas, à lui, j’ai réussi à lui parler ! Je suis arrivée en lui présentant une lettre qui expliquait "mon parcours" jusqu’à maintenant parce que je savais que j’aurais du mal à le verbaliser ; il l’a parcouru du regard, m’a posé des questions très pointues, et a réussi à instaurer un dialogue constructif mais sur un mode décontracté. Je l’aime bien. Malgré ce diagnostic un peu inquiétant et le fait qu’à la fin de la séance il ait tenté d’expliquer ma situation à mon père en me comparant avec une voiture et une fusée Ariane.

Oh et il m’a demandé de faire des prises de sang pour contrôler jesaisplustropquoi également… boooooooooooon.

Sinon hier je suis sortie mais alors même schéma que ce matin : à blanc !!
Je me souviens plus ou je suis allée mais j’en garde un horriiiiible sentiment de frustration ! Et en plus tous les passants de la ville se sont foutus de ma gueule parce que j’ai fait le plus mauvais créneau de la création !
J’y peux rien moi si les trottoirs sont si… vicieux.

Bon attention, maintenant : c’est la Séquence Émotion.

Je viens de lire le compte-rendu du séjour de Caly… et j’me suis mise à pleurer.
C’est parce qu’elle a écrit qu’elle avait pas de maillot. Non, je plaisante !
C’est parce que je me suis aperçue que j’aime beaucoup B. et Caly et que même si on se cause que par Internet une fois de temps en temps… ben je les adore et je suis trop contente de les connaître ! (Les violons commencent à jouer).
Une sentimentale, ha. En fait, je suis attachée à tous ceux à qui j’ai parlé sur ce site. Ça me fait du bien d’avoir du contact avec d’autres gens, des gens qui ne me jugent pas. Merci à tous ! (Et gros câlin virtuel à B. et Caly !!!)

Muguet et bonheur à tout le monde en ces premiers jours de mai !