Effeuille mes rêves

Histoires de sommeil

Éole m’a réveillée à 6h du mat, ce matin.
Il est pénible ! J’avais l’occasion de faire une grasse mat' pour une fois, eh bah non. Bon, en même temps, je dors mal depuis je ne sais pas combien de temps, donc je ne me fais pas trop d’illusions : si ça n’avait pas été lui qui m’avait réveillée, je me serais éveillée tôt toute seule.

Et puis se faire réveiller par de doux roucoulements, y’a pire disons !

J’aurais pu en profiter pour bosser, mais j’ai glandouiller au lit donc au final ça fait comme si j’avais fait une grasse mat'. Mais sans dormir, héhéhé.
(Quoique, il n’est que 8h. Je peux encore faire quelque chose de ma carcasse si j’me bouge).

J’ai baissé la dose du médicament qui m’empêchait de dormir. Je sais que c’est pas bien de le faire toute seule, sans consulter le psychiatre, mais n’empêche que ça a marché : j’ai pas fait un super rêve méga génial, mais j’ai mieux dormi que ce à quoi j’ai été habituée. C’est cool.

Hier soir, j’ai rêvé que mon frère et moi on faisait une bataille de chaussettes… avec Magnéto des X-Men.

Mes rêves recommencent à redevenir normaux, et ça vraiment c’est une bonne nouvelle ! Ils m’avaient manqué.