Effeuille mes rêves

Nuit bizarre

Mes rêves sont de plus en plus… étranges.
Il ne se passe rien de traumatisant en soi, mais la sensation que j’ai en les "vivant" est franchement glauque. Je n’aime pas du tout ça. Heureusement, ce soir j’ai rendez-vous chez le psychiatre, j’espère qu’il va m’aider pour de bon cette fois !

Je me suis fait peur toute seule ce matin, sinon. Mon réveil n’a pas sonné ; mais heureusement j’ai une horloge biologique hyper bien réglée et je me suis réveillée quand même.
Quand j’ai examiné mon réveil, la fonction "réveil" elle-même était désactivée alors que je suis sûre et certaine de l’avoir mise hier soir et d’avoir vérifié !!!
Peut-être que je fais des crises de somnambulisme maintenant ? ? Oh ça serait le pompom !

Bon, bref. Aujourd’hui je n’ai cours que le matin. Pas l’aprèm. Enfin, si normalement, mais si je ne veux pas être en retard chez le psychiatre je ne peux pas y aller ; et ce rendez-vous est très très important pour moi. Je suis au bout du rouleau. J’ai passé ma matinée d’hier à pleurer, j’ai appellée ma mère en catastrophe, persuadée que j’allais mourir de tristesse, et c’était à un point tel qu’elle est venue en personne après le boulot me rendre visite.

Je souhaite que tout s’arrange. J’en peux plus des crises de ce genre… j’en peux plus…