Effeuille mes rêves

← Retour au journal

avril 2012

J'le sentais

Dès que je me suis levée, ce matin, difficilement, je l'ai senti que ça allait être une journée pourrie. J'ai essayé de partir à l'école avec autre chose dans la tête. Mais ça a rien changé aux faits. Déjà, la méchante Aloha a encore séché. Alors que je n'avais cours que le matin ; j'étais censée tenir... Mais non ; alors la culpabilité s'ajoute à l'angoisse de l'examen de demain pour me compresser le crâne. Ensuite, j'ai voulu mettre de la Bétadine sur l'aile un peu mutilée (mais moins que vendredi, ouf !) de Fujin maiiiiis bien entendu vu que mademoiselle a (...)

Oooooooooooooooh mon Dieu !

J'ai réussi à faire mes premières mailles de scoubidou !!! C'est... Je... Je suis tellement émue ! TOUTE SEULE que j'y suis arrivée. Ouiiiiii madame, ouiiiii monsieur, toute seule ! Sans l'aide d'un enfant ! *PAF! Donne un coup de pied à un marmot morveux* Je suis conteeeeenteuh, je suis contenteuh lalalalalalalala ! Tout ça pour un scoubidou mouhahaha ! Bon, tout ça ne change rien au fait que je stresse comme une malade pour demain. En plus, lundi prochain j'ai un autre examen, un gros. Et je focalise sur un exam' à la fois, donc je l'ai pas travaillé pour l'instant. Mais (...)

Ingrate

J'ai conscience en écrivant ces mots que je suis d'une totale ingratitude, et je m'en excuse auprès de qui peut percevoir mes intentions. Je suis inquiète pour mes colombes. C'est que je suis fatiguée, le souci. Tout le temps fatiguée, exténuée, harassée. Ce sont les cachets qui doivent faire ça, l'ajustement du traitement. Il n'empêche que je pense à elles et que plus je réfléchis, plus je me dis que je n'aurais pas longtemps la force de les garder auprès de moi. Je sais pourtant que j'ai supplié le ciel pendant des mois de m'offrir quelque chose de nouveau dans ma vie, (...)

Les chiffres me gonflent

La note d'un nouvel exam vient de tomber. Rattrapages. Je suis abattue. Je l'avais tellement bossé celui-là... plus bossé que ça, c'était pas possible ! Et j'ai eu la même note que dans mon rêve. Je suis passée à 0,5 points de valider et d'avoir un souci en moins pour cet été. Je me sens désespérée. Et un peu blasée. Le psychiatre m'a dit de l'appeler si je recommençais à me sentir mal. Est-ce que je devrais... ? Bah. De toute façon c'est pas lui qui va les passer à ma place, ces rattrapages, donc non je l'appelle pas. J'ai pas envie de parler. J'ai envie d'apprendre ce (...)

Miroir

Ce sont nos défauts qui nous rendent humains et nos différences qui font que nous sommes uniques. C'est la réflexion que je me suis faite devant le miroir, ce matin. Un miroir qui me rend une image pitoyable de moi-même ; je vais devoir appeler le psychiatre parce que les idées noires sont revenues. En plus, je me sens shootée 24h/24 donc je ne peux plus assurer mes études... Je ne sais pas quoi faire, j'ai besoin de conseils. Je vais voir la psychologue, tout à l'heure. Après de longs mois d'absence, elle s'est quand même souvenue de moi au téléphone. La semaine prochaine, (...)

Pouêt

Oh et avant de me mettre à bosser, maintenant que je me suis réveillée de ma sieste et que ça m'a remis les idées en place, j'ai repensé au cours de ce matin dont un chapitre portait sur... la lèpre. Je sais que c'est pas une maladie facile à vivre, que c'est dur et pas marrant au quotidien, mais c'est là l'occasion de placer la seule blague dont je me souvienne ! Donc mes excuses si j'offense quelqu'un. Qu'est-ce qu'un lépreux dans une piscine ? Un Efferalgan. Oui, bon, j'ai pas dit qu'elle était drôle, hein. (...)

Dans la mouise

Je lis les mots mais les mots ne veulent rien dire. Je panique grave. J'arrive pas à bosser. Je lis mais je comprends rien. Je me demande si je ne devrais pas laisser pisser maintenant, rentrer à la maison me reposer et accepter lâchement de redoubler sans m'être battue jusqu'au bout... ? Ce serait la première fois. Mais la maladie prend tellement d'ampleur... je suis très pudique normalement avec ça, alors pour que j'en parle autant c'est qu'il y a vraiment quelque chose qui cloche ! Que faire ? Que faire ? Tout ce que je sais, c'est qu'il faut que j'y aille pas à pas, sinon (...)

Un grand tournant

J'ai pris une décision difficile, ce soir. J'arrête l'école. Pas complètement, en fait. Je veux juste dire que je redouble. Je rentre chez moi maintenant, et j'y reste jusqu'à la prochaine rentrée. Ma psychologue m'a soutenue dans ce choix. Elle dit qu'il faut que je me reconstruise, et que je suis arrivée à un point d'obsession envers mes études si élevé que je ne peux que me retirer de "l'arène" que je me suis bâtie pour prendre du recul. Et puis honnêtement, je le sentais que j'étais à bout. Je ratais mes exams les uns après les autres... Je n'avais plus une once de (...)

Virage très serré, virage dangereux

Oh la la ! Ma mère vient de m'apprendre qu'on a rendez-vous elle et moi avec les DEUX directeurs de l'école ! Je pensais que seule la directrice (qui est déjà très impressionante) serait là, mais non ils y sont tous les deux ! On ne les voit ensemble à l'école que quand quelque chose de grave ou de très important arrive. Ils veulent "révaluer mes priorités", il paraît. En gros, ils veulent savoir s'il convient de me garder dans l'établissement parce qu'ils pensent qu'effectivement je peux devenir une bonne praticienne ou bien s'il vaut mieux me jarter parce que en étant mal (...)

Adaptation

J'ai fait un cauchemar cette nuit. Nous étions seulement deux à redoubler, cette année. Et tout le monde me jugeait parce que j'avais abandonné sans me battre jusqu'au bout. Affreux. Pourtant je sais que ma décision est la bonne. Tous les échos que j'ai eu la concernant soulignent ce fait indéniable : c'était une question de santé, à la fin. Mais tout est encore assez confus dans ma tête avec le déménagement presque fini mais pas encore (j'ai eu la joie de me lever avec de sympathiques courbatures d'hier !), et puis les médicaments, les conséquences de mon choix que je (...)

Cauchemar, encore

J'ai encore fait un cauchemar cette nuit. Fais ch!er. Je suis quasiment sûre que c'est à cause du Tercian. On a pas idée de faire un médoc aussi dégueulasse ! Mes autres médicaments sont l'Effexor, le Lexomil, et le Risperdal. Il n'y a que le Tercian qui me dérange - déjà quand j'en prenais 10 gouttes le soir je faisais des cauchemars vraiment atroces ! Alors j'ai décidé que je ne l'aimais pas. J'en parlerai au psychiatre. J'ai des trous de mémoire énormes, je ne sais plus si j'ai déjà parlé de tout ça. Ma fanfiction a été corrigée, elle est prête à être soumise aux (...)

Des yeux d'enfant

Je crois que je suis complètement obsédée par les fées en ce moment. Je regarde les aventures de la fée Clochette en boucle. J'ai acheté un cahier spécial avec des modèles de fées à dessiner. Je lis tout ce que je trouve sur elles. Je cherche des témoignages de gens qui y croient. J'ai commandé sur Amazon un jeu de DS sur les fées... Je n'en parle à personne. Ma mère et ma psy semblent penser que je suis enfermée dans mon monde imaginaire et que la confrontation avec le monde réel me déroute, et que ça me fait du mal. Mais c'est faux. Comment quelque chose qui me fait (...)

Deux essais ratés

J'ai voulu essayer de passer une nuit sans avoir pris de Tercian au préalable, persuadée que c'est lui la cause de mes cauchemars. Oh, ça a marché, je n'ai pas fait de cauchemar. Mais je n'ai pas réussi à dormir, non plus. C'était pas forcément une très bonne idée de jouer avec les doses prescrites de toute façon. Fujin roucoule derrière moi tandis que j'écris ces lignes. C'est le son le plus doux du monde ! Les femelles roucoulent rarement mais quand elles le font... c'est un vrai délice. Aujourd'hui, j'ai mon premier cours de guitare, sinon ! Je suis un peu stressée. (...)

Oeufs

J'ai retiré les faux œufs du nid de mes protégés ailés. Doooonc, ça veut dire que bientôt, des vrais vont arriver. Ça ne m'enchante pas du tout parce que je ne peux toujours pas les garder, mais ils commençaient à essayer de casser les œufs en plastique, donc ils avaient bien compris qu'ils n'allaient pas éclore. Je vais m'habiller et m'occuper un peu d'eux. Leur donner de l'eau et des graines. Ensuite... je crois que je vais me replonger dans un bon livre !! J'ai une de ces soifs de romans... indescriptible ! Mais c'est bien, c'est bon signe ! Les livres me raccrochent à la (...)

Question de réorientation

Le rendez-vous s'est super mal passé... En gros : ou bien je suis guérie d'ici août, ou alors je ne reviens pas à l'école du tout. C'est lourd comme sentance. Ça résonne à mes oreilles. Bien sûr, c'est pas comme ça qu'on me l'a dit, y'avait ma mère à côté qui essayait de me défendre en plus, mais ça veut dire ça. Je suis toute chamboulée. Ils m'ont expressément fait comprendre d'envisager un changement d'orientation. Gné ?? Moi qui n'avais aucun doute, moi qui avais imaginé des projets, ai acheté des tonnes de livres, une table de pratique, deux crânes... je devrais (...)

Bulldozer

Bien. Puisque le rendez-vous d'hier m'a mise au pied du mur, j'ai décidé de changer de tactique. Je vais passer en mode bulldozer. Les pensées négatives ? Je les dépasse, je vais de l'avant en faisant "lalalala je ne t'écoute pas !", et je fais un truc de bien pour la contrebalancer. Les idées suicidaires ? J'en ai beaucoup moins depuis le traitement, donc on va dire que les médocs suffisent à cela (tiens, d'ailleurs, il faut que je prenne ma tournée du matin maintenant). La tristesse intrusive et corrosive ? Un bon bouquin et une tasse de thé. Ou bien un film, ou bien aller (...)

Petite panne

Je n'ai fait que même pas une demi-heure entière de piscine et je suis complètement lessivée... Y'avait trop de monde en fait. Ça m'a gavée. Vivement la plage et ses recoins secrets anti-touristes ! J'étais pas toute seule, y'avait ma grand-mère avec moi. Elle m'a parlé de trucs de pensées positives, des trucs que j'ai déjà entendu des dizaines de fois et desquels j'ai moi aussi souvent parlé, mais ça m'a plus découragée qu'autre chose. Je suis la contradiction incarnée. Quand ça sort de moi, ces choses-là, j'ai la patate et je peux faire bouger des montagnes. Quand (...)

Réveil infernal

Des pensées tournent et retournent dans ma tête. C'est un véritable enfer permanent. Je ne peux rien faire, et je n'ai envie de rien. Je hais les dimanches, j'en ai déjà parlé. Mais celui-ci est particulièrement agaçant. J'vais commencer par raconter mon drôle de rêve, peut-être à cause de qui tout a commencé. Voilà donc au début j'étais avec tout un tas de gens, uniquement des gens de diverses classes que j'ai connus au cours de mon parcours scolaire. Nous étions pourchassés par des monstres que nous ne voyions pas. Ce genre de rêve est classique, chez moi, et une fois de (...)

Deuxième cours de guitare

Bon, je sors de mon deuxième cours de guitare et... je m'sens encore plus con qu'au précédent ! Je pensais même pas ça possible. Le prof disait des trucs par moments... j'comprenais rieeeeen ! Mais j'osais trop pas le lui dire, de peur de passer pour plus débile encore ! Déjà dès le départ il m'a interrogée sur les accords du cours d'avant et je les connaissais pas tous (y'en avait une tétrachiée, faut dire) ; et ceux que je connaissais, ben je maîtrisais moyen... Il a pas bronché, mais moi j'étais pas fière de moi. J'avais même envie de pleurer ! Mais ça, c'est pas (...)

Le retour de Cage

J'ai rendez-vous avec une sophrologue vendredi, après mon cours de chant. Mes parents m'ont bassinée pour que je fasse quelque chose de ce genre. Ils disent que ça va m'aider. Moi, je ne sais pas quoi en penser ; j'ai jamais pris le temps de me pencher sur la question késako la sophrologie donc je verrai bien ce que ça donne. Si ça me plaît pas, rien ne me force à continuer. J'ai pas fait mon exercice de guitare aujourd'hui encore ! C'pas bien du touuut ! Mais en fait je suis allée me promenée dans le grand parc pendant une heure et demi (avec mon bouquin sur les fées en poche), (...)

Bifrost

Fujin est indomptable, décidément ! Rhaa, ça m'énerve ; avec elle c'est "un pas en avant, trois autres en arrière". Brrrrrrou de petite femelle !!! Pour les nouvelles, je sors de chez la psy (ça se voit, ou pas ^^") et j'ai fait un travail incroyable aujourd'hui ! J'ai vraiment beaucoup avancé ! Je ne peux pas donner les détails de cette opération top secrète de ma thérapie, bien sûr, par souci d'anonymat et de respect vis-à-vis de moi à moi, mais... wow ! Et puis là, je viens de finir ma corvée vaisselle et... ohhh il me reste le linge à faire. Bon ben j'reviens (...)

Poème du matin

Oh punaise, je viens de me faire agresser par Claude François ! Une pub où il chantait s'est incrustée sur mon ordi et ça m'a fait sursauter (mode teubé on). Ça m'énerve parce que je reçois plein de pubs en ce moment... ça me gonfle. Quand ce sont des trucs inoffensifs, encore, ça passe ; mais quand ce sont des pornos... beurk et merci bien quoi. BON bref ! C'était pas du tout sur ça que je voulais écrire ! Cette nuit, j'ai fait un super méga rêve où j'étais une fée et un autre super méga traumatisant que je ne peux pas décrire. Du coup, en me réveillant, j'ai eu (...)

Lecture et cadeau

J'ai passé ma journée à lire. J'ai fini la Compagnie des Fées, et c'était super chouette ! Maintenant, je vais attaquer un pavé, un véritable monument, que je lorgne depuis quelques temps déjà : La Tour Sombre (partie 1) de Stephen King. Je sais qu'il n'y aura pas de fées, dedans, alors j'espère que je vais quand même accrocher. Je n'ai plus de livres en réserve qui parlent de fées, donc il faut que je me détache de cette obsession, en ce qui concerne mes lectures en tout cas ! Je n'ai pas travaillé la guitare, aujourd'hui. Je m'en veux un peu. J'ai été prise d'une (...)

Je suis une fée (ou les ravages de la méthode Coué dans la tête d'une tarée)

Hé non mais je deviens complètement cinglée moi. J'ai... Je... Je sais pas comment dire ça autrement histoire d'atténuer la portée de ma connerie, mais je pense et repense tellement à ces délires de fées - livres, films, jeux - que j'ai l'impression d'en être une, d'avoir des ailes et toussa toussa !!!!! J'suis totalement désaxée du palmier, on est bien d'accord ??!! Quelqu'un d'autre m'aurait dit ça, je l'aurais pas cru mais c'est vrai pourtant ! Quand je lève mes (grosses) fesses de la chaise ou du canapé (selon l'endroit où ma royale personne a décidé de buller comme (...)

J'tourne en rond

J'ai envie de me remettre à écrire, mais une fois devant la page, c'est dur. Je rame, je trime, je dois forcer pour faire sortir quelque chose de ma tête. Quelque chose de potable. Est-ce qu'il en a toujours été ainsi ? Je ne sais plus distinguer ce qui est normal de ce qui ne l'est pas. C'est lamentable. Je suis comme ces héroines de films toujours paumées : "Oh Brandon, mais pourquoi me quittes-tu ??!! Je ne comprends pas, nous étions tellement bien ensemble ! Meuuuuh, je ne comprends paaaaas !". Enfin bref. Je n'ai bien sûr rien d'une héroine et je n'ai pas de souci avec ce (...)

Down

J'ai mal, ce soir. J'ai si mal... Pourquoi est-ce que je me bats, au fait ? J'ai l'impression d'avoir déjà perdu d'avance ! Tous les mots gentils qu'on m'a dit ou écrit ne me font plus rien... Cette... cette chose en moi, dans ma tête, ce brouillard confus d'idées noires et de désespoir, cette union entre le malheur et le néant, me rend malade. Comment faire pour guérir ?? Concrètement ! Mon Dieu, je ne sais plus où j'en suis... Arrêter l'école et prendre du temps pour moi, d'accord, mais cela ne résoud pas le problème, ça le reporte. J'en ai marre de reporter le bonheur. (...)

Trop de connexions neuronales

J'arrive à rien avec la guitare ! Ça m'énerve. Et m'énerver, ça me fatigue, donc je suis exténuée. Ça faisait quelques jours que j'avais oublié de faire mes exercices. Résultat : je suis encore plus incapable de faire quoi que ce soit qu'avant ! J'avoue que ça me décourage beaucoup, même si je sais que ce ne sont que mes débuts et que je dois persévérer. J'ai peur de ce que va dire le prof, en fait, si je ne me présente pas devant lui avec un exercice parfaitement maîtrisé. Nouveauté qui exige également de nouvelles connexions neuronales : mon téléphone ! (...)

Le dimanche non pourri

Je reviens du cinéma où avec mon frère et mon père on est allé voir Avengers. Trooooooooooooop bien ce film ! Une vraie douche dans ma tête qui a fait partir tout ce qui traînait, tout ce qui tournait en rond et me faisait souffrir. Bon, je ne suis bien évidemment pas guérie de la dépression pour autant, mais c'est une parenthèse de fraîcheur qui me fait énormément de bien ! Je ne sais pas ce qu'elle foutait là, mais une idée m'est venue à un moment pendant la projection. L'idée que la vie me paraîtrait plus simple, globalement, si je parvenais à m'aimer. C'est con et (...)

Looseuse

C'est la catastrophe. Il pleut. J'ai des courbatures telles que j'ai l'impression qu'il faut me couper les jambes. Mère Nature a décidé de me donner son petit cadeau du mois aujourd'hui (donc pas de piscine). Je me sens looseuse jusqu'à la moëlle... Le mot "moëlle" me fait penser à mes études. À la date butoir de ma guérison. À toutes mes peurs et mes doutes. Et j'ai cette nuit enchaîné les cauchemars. Ils ont parlé de à peu près tout ce qui me stresse, donc comme ça c'est fait, on a fait le tour du propriétaire ! Et je me sens de plus en plus nulle. Mon premier réflexe (...)