Effeuille mes rêves

Des yeux d'enfant

Je crois que je suis complètement obsédée par les fées en ce moment.

Je regarde les aventures de la fée Clochette en boucle. J’ai acheté un cahier spécial avec des modèles de fées à dessiner. Je lis tout ce que je trouve sur elles. Je cherche des témoignages de gens qui y croient. J’ai commandé sur Amazon un jeu de DS sur les fées…

Je n’en parle à personne. Ma mère et ma psy semblent penser que je suis enfermée dans mon monde imaginaire et que la confrontation avec le monde réel me déroute, et que ça me fait du mal.
Mais c’est faux.
Comment quelque chose qui me fait tant de bien en y pensant pourrait être mauvais ? Les fées existent puisqu’elle sont dans ma tête, elles sont réelles dans ma tête. Je ne dis pas qu’il y en a dans ce que l’on appelle couramment "la réalité" mais dans mon monde intérieur, oui.
Et ça me fait du bien de penser cela. D’imaginer cela. Pourquoi devrais-je arrêter de regarder des Disney, de rêver en couleurs, tout ça parce que j’ai 20 ans ? La vie serait trop fade sans imagination. Le monde est une merveille, tel qu’il est, je le sais et je l’admire chaque jour, mais la magie est quelque chose de magnifique aussi et je ne vois pas pourquoi les deux ne pourraient pas cohabiter.

On fait tous de la magie. La magie, ce sont nos rêveries, nos chimères. Elles prennent vie dans nos esprits, et s’y développent, tout comme pousse une plante pour devenir fleur, tout comme grandit une colline pour devenir montagne, tout comme une chenille devient papillon.

Les rêveurs sont des créateurs, des forces de la nature. Pas des faibles.
Rêver ne rend pas malade. Rêver peut sauver des vies.

Je sauverai la mienne ainsi.