Effeuille mes rêves

Trop de connexions neuronales

J’arrive à rien avec la guitare !

Ça m’énerve. Et m’énerver, ça me fatigue, donc je suis exténuée.
Ça faisait quelques jours que j’avais oublié de faire mes exercices. Résultat : je suis encore plus incapable de faire quoi que ce soit qu’avant ! J’avoue que ça me décourage beaucoup, même si je sais que ce ne sont que mes débuts et que je dois persévérer.
J’ai peur de ce que va dire le prof, en fait, si je ne me présente pas devant lui avec un exercice parfaitement maîtrisé.

Nouveauté qui exige également de nouvelles connexions neuronales : mon téléphone !
J’étais très bien avec mon (très) vieux machin à clapet que j’adorais (dans la série Heroes il y en a plein et c’est ma série préférée et donc je me sentais comme si j’étais dedans quand je l’utilisais… oui, l’argument est un peu superficiel mais bon ça me rendait joyeuse !) mais quand ma mère a trouvé un forfait moins cher qui arrangeait vraiment nos finances, on s’est aperçu qu’il fallait changer de téléphone en même temps.
Ce qui n’est pas grave, vu que je cumule des points depuis tellement d’années que j’en avais assez pour m’en acheter trois nouveaux !
J’ai donc choisi un Blackberry blanc. Et pour écrire des textos, moi qui avant était une grande speedy gonzales des doigts, bah mes mains se sont transformées en pattes d’éléphant du coup ce que demande ma tête va trop vite pour mes mains donc c’est assez compliqué et anarchique !

Voilà aussi pourquoi ça m’énerve de ne pas arriver à faire grand-chose à la guitare.
Entre ça et le Blackberry… je me dis que je ne sais rien faire de mes doigts (à part des massages, yeah !).

Sinon, j’ai nommé mon père coach officiel sportif de ma Majesté.
Je sens déjà que je vais regretter cette décision ! Je l’ai prévenu que dans mon état, si j’arrive à trottiner sur cent mètres c’est déjà un exploit (c’est ce que m’avait expliqué ma psy), et il a eu l’air de comprendre, donc je suis un peu rassurée quand même.

Bouh, j’ai les doigts tellement engourdis qu’écrire ce message m’a pris une demi-heure !!
Maudites connexions neuronales qui font visiblement du grand n’importe quoi.

Je vais aller me faire un thé et lire sur la térasse. Un peu de répit ! J’ai pas arrêté de courir partout pour ranger des trucs et faire des courses sinon.