Effeuille mes rêves

← Retour au journal

avril 2013

Partir pour de bon

J'ai recommencé. J'me suis encore levée à 5h du matin pour continuer à réviser. Alors que la dernière fois, j'avais dit que je le ferai plus parce que j'étais arrivée épuisée à l'exam' et que j'avais failli le louper à cause de ça. En plus, vu que j'avais mis mon réveil tôt, bah j'ai pas dormi de la nuit puisque j'arrêtais pas de me réveiller toutes les heures en me disant "Ah ! Ça va sonner mais j'vais me réveiller juste avant pour pas être surprise !". Du coup, y'a AUCUN intérêt à mettre un réveil. Mais bon, la logique... ! J'ai l'impression que je sais ce qu'il (...)

J.F

Ça y est, je l'ai VU ! Bon, c'est pas un scoop ; il est à mourir de rire, Jérémy Ferrari ! Il est passé tout près de moi (et encore plus de mon frère) parce qu'il est allé vanner... Vanina ! J'étais assise juste à côté d'elle, et j'étais tellement impressionnée que je la regardais elle et surtout pas lui. Après coup je me suis traitée de tous les noms, mais bon, on était plutôt proches de la scène donc j'ai pu vraiment le voir en vrai de vrai vivant et tout ça et enfin bref je m'en remets pas ! C'est la première fois que je vois quelqu'un que j'admire comme ça en (...)

Il en faut vraiment peu pour être heureux

J'ai passé une journée difficile samedi parce que vendredi soir je n'avais pas pris mes cachets. Je ne voulais pas conduire ensuquée, ça me faisait peur pour mon frère. Ou pire : être ensuquée pendant le show et rater ne serait-ce qu'une vanne ! Alors voilà, j'en ai payé le prix samedi. J'ai été abattu et hyper dépressive - presque comme avant - toute la journée. Cela m'a profondément déçue. Ça veut dire que sans les cachets, je ne suis rien. Je redeviens la loque misérable que j'ai été. Ça m'effraie beaucoup. Surtout que ça ne peut être que ça puisque depuis que je (...)

Imprévue

Aprèm entre filles improvisée avec Cathel et Vaea ! On devait manger ensemble pour se consoler après l'exam, et puis ensuite aller en cours... et finalement on est allé au ciné ! C'était spontané et vraiment super ! J'ai pas la tête à raconter plein de détails, j'ose plus vraiment jouer le jeu sur JI. Mais voilà : juste pour dire que je décompresse ENFIN. Juste quelques jours. Et Vaea m'a dit quelque chose de vraiment gentil sur la façon dont les filles que j'ai rencontré cette année me perçoivent. Ça me surprend toujours qu'on puisse bien m'aimer. Ça m'a beaucoup (...)

Des questions

Suis allée manger au restau avec Vanina, hier. Ensuite, on a regardé le DVD d'Arnaud Tsamère. J'étais trop contente de le voir ! On avait pas pu aller au spectacle donc voilà. Bien évidemment, j'ai aimé. Et puis sinon voilàààààà : demain je pars à Paris ! ! ! J'me rends pas bien compte, en fait. J'aimerais bien ne plus avoir ce blocage et tout écrire sur mes ressentis et surtout écrire à mon retour mais bon - c'est comme ça. Je vais essayer de raconter un peu sans trop être gênée. Déjà, je pense que mes craintes vis-à-vis de Cathel sont stupides. C'est ma pote (...)

Haine et douleur

Je te déteste de ne pas exister. Je te déteste, je te hais, tu n'imagines même pas. Tu n'existes pas. Je n'ai que du mépris et la haine la plus violente envers cette illusion creuse que tu es. Si tu existes, c'est pire encore. Je te vomis de ne pas m'aider. Je n'ai jamais été guérie de cette p.te de dépression. Je suis toujours en plein dedans et jamais JAMAIS ça ne changera. Je serai toujours pourrie de l'intérieur. Détruire à 21 ans. Je ne vois pas quelle thérapie, quel miracle, je peux tenter de plus. Tout est fini maintenant. Il n'y a plus aucun espoir. Tu étais mon (...)

Comme un soufflé

Mon pétage de câble de tout à l'heure est passé... Je compte le laisser en ligne pour ne pas oublier. Ne pas faire l'autruche et prétendre que tout va bien, tout le temps, comme je le fais avec mes proches et... bah, tous les gens que je croise en fait. Je crois que j'ai parfois tendance à fermer les yeux trop facilement sur le fait que je ne suis pas encore totalement tirée d'affaire. Que c'est toujours aussi dur quand je suis en "rechute". Qu'il faut toujours se battre aussi fort. Et que je n'ai pas toujours la force nécessaire parce que je ne suis qu'une humaine, une petite gens. (...)

Trop cool

Je suis allée voir la thérapeute de ma mère. Elle est incroyable ! Je la trouve géniale. Je suis trop heureuse d'avoir eu la chance de croiser sa route ! Peut-être qu'elle va vraiment m'aider à me sortir une bonne fois pour toutes de la dépression. Peut-être peut-être peut-être. Peut-être que les résidus vont partir pour de bon. Que je n'aurai plus le moral en dents de scie (des dents extrêmement coupantes et blessantes). Ce serait magique. Elle m'a franchement bluffée avec son acupressure. Elle faisait son truc, et en même temps elle disait des choses sur moi qui (...)

OUPS

Je viens de manquer de faire exploser le four/micro-ondes, moi-même, mon frère, et l'immeuble --" Sérieux ? Je savais que j'étais une catastrophe en cuisine, mais j'ai jamais failli tuer personne... Bon, en fait si. Mais là ça devient dangereux, vraiment dangereux. Voire GRAVE. J'ai eu peur... Le truc fumait et tout. Maintenant ça pue le cramé (autant vous dire que la tarte à la frangipane, c'est-à-dire de la pâte + de la frangipane dedans uniquement, est foutue à vie). C'est mon frère qui m'a expliqué qu'on met surtout pas les trucs du micro-ondes dans le four et (...)

Courage

Tellement hâte d'être en vacances d'été. Tellement plein de choses en tête. Tellement besoin de repos. Même si j'ai pas bossé autant que d'habitude pendant ces deux dernières semaines. Mon cerveau me crie "Libertééééé ! *écho* *écho* *écho*". Premier examen de la rentrée et je suis pas motivée-euuuuuuuuh déjààààààà ! Plus que deux mois à tenir. Deux mois. Avec des cours difficiles et des oraux et des exams écrits (chiants, mais ce sont les plus surmontables). Allez. Courage ! J'ai teeeeeeellement hâte que ça se finisse. Avec zéro rattrapages, ouais ! Je (...)

Missed you

En partant ce matin, j'ai emporté mes cernes de zombie mais j'ai oublié la carte de mon studio O.O (Oui, dans ma résidence, les portes s'ouvrent avec une carte). Du coup en rentrant des courses, héhééééé, bah enfermée dehors ! J'ai appelé la gérante, elle m'a dit qu'elle arrivait à 6h. Donc je suis allée en ville. J'ai fait la misère à ma carte bleue, mais je suis tombée sur une librairie géniale ! Enfin bref. Quand je suis rentrée (pile à temps !), la gérante n'était pas là. Et il a commencé à pleuvoir. Mais bon ça allait, j'étais trop fatiguée pour (...)

Salaud

Nouvelle crise d'angoisse en plein cours. Je sature grave. L'univers est un beau salaud. L'univers, la vie, le Grand Spaghetti, peu importe. Un grand salaud. Qu'il ait une "conscience" ou pas. Je veux crever. Je crève déjà de douleur. Mais pour je ne sais quelle raison je n'ai pas accès à la paix. Ce que j'ai vécu l'an dernier, je suis visiblement condamnée à le porter toute ma vie car ça ne s'arrêtera jamais. Je m'exècre. Me vomis. J'ai de nouveau des envies suicidaires sérieuses (je ne ferai rien cependant, j'en ai juste p.tain de très envie). Et dire que ce matin (...)