Effeuille mes rêves

← Retour au journal

avril 2014

De l'intérieur

Je viens de remarquer un truc. C'est toujours quand je pense pouvoir m'en sortir que je rechute. Quand je pense que tout va bien se passer que je m'en prends plein la tête. Le mois de mars par exemple. Il était censé bien se dérouler. Pas de gros évènements trop lourds à gérer. Et pourtant... Je ne veux pas me complaire dans le noir. Je ne veux pas susciter de pitié ou d'agacement. Je note tout ça... rien que pour moi. Pour extérioriser. La douleur, oui, encore. Pardon. Mais les mots ne peuvent pas restranscrire à quel point je suis fatiguée à l'intérieur. Je me bats, je (...)

Rdv

J'ai eu le psychiatre. Gros soulagement. Je lui ai dit pour les scas. Je voulais juste le lui signaler pour que... je ne sais pas pourquoi. Parce que ça n'est pas sûrement normal que je devienne accro comme ça, ça commence à m'inquiéter. J'en ferais plus souvent si je m'écoutais. Mais les gens qui ont vu commencent à paniquer. J'ai entendu dire que Stojan prévoyait d'en parler à quelqu'un, ça ça craint vraiment. Et du coup les gens qui ne voient pas vont finir par être au courant, et parmi eux ma famille donc hors de question. Je ne comptais pas déranger le docteur longtemps, (...)

Ma raison déchirée

J'ai vraiment très peur de l'avenir. Je deviens une vraie loque. Je ne voulais pas aller en cours cette après-midi non plus mais Cathel m'a gentiment motivée. Ce soir par contre je rentre chez moi. J'en peux plus. J'ai l'impression que je m'effrite de l'intérieur. Je sais les mots que l'on m'a dit, je me rappelle timidement des conseils, et tout, mais... Je n'y peux rien. Je ne crois pas que ça soit une histoire de volonté. Je sais que j'ai dit que je voulais continuer mes études... Mais je n'arrive pas à m'accrocher à cette décision. C'était la plus raisonnable mais je ne (...)

Évacuer

Encore des pensées pénibles coincées dans la tête. Des obsessions. Des sentiments congestionnés. Le même cocktail habituel. Alors je vais faire un exercice de visualisation, comme l'autre fois. Et je vais l'écrire ici pour lui donner plus de pouvoir. Et j'vais essayer de pas faire un truc trop cucul sinon quand je vais le relire ça va m'énerver. Je ne cherche pas à bien écrire. Je cherche à tout évacuer, à tirer la chasse si vous voulez. Il n'y a absolument rien de glamour dans ce que je vis, alors je ne vois pas pourquoi j'essaierai d'écrire de jolis textes. -> Je suis un (...)

Changement de conversation

Suis allée au cinéma avec Vanina et Paula. Histoire de sortir un peu. M'aérer l'esprit comme on me dit tout le temps. C'était sympa. Mais au final, dès que le film s'est fini on a discuté un peu... et puis je suis retournée en courant vers mes cours. Je voulais rester mais j'avais du travail. Je suis désespérante. Le pire, ça a été quand Paula m'a parlé de son mémoire. Elle disait que ça faisait je ne sais plus combien de temps qu'elle ne sortait plus, ne dormait plus, travaillait tout le temps... Quand elle m'a demandé de mes nouvelles, j'ai répondu avec ironie que ça (...)

Enfin un changement... mais pas celui que j'attendais

Changement de traitement. Dans le mauvais sens. Le nouveau médicament est si gros qu'on dirait une miniature d'avion de chasse. J'ai même pas envie de tout retranscrire. Je me souviens déjà même plus des mots exacts. "... retombez dans un épisode dépressif...", un truc comme ça. Regard compatissant à la fin. Parce que j'ai avoué que je m'étais rescarifiée la dernière fois et que j'allais pleurer s'il m'engueulait (j'ai plus aucune fierté). Il m'a dit que j'allais m'en sortir. J'ai avalé ma salive et je n'ai rien dit. "Tu sais quoi, je te crois pas... Pas contre vous, vous (...)

Yeux ouverts

Aujourd'hui j'ai besoin d'y aller doucement. J'ai l'impression que le changement de traitement me fait du bien. Mais ça ne fait que deux jours alors peut-être que c'est juste moi qui romantise. Hier je suis sortie un peu avec des gens amis de la fac. Ils ont dû me motiver parce que c'était pas gagné mais bon j'ai eu raison au final de les écouter. Ça n'a pas duré bien longtemps non plus mais ça fait une coupure. Je vais faire ce que je peux pour l'examen de demain et celui de vendredi mais franchement je suis pas prête à faire des miracles. Alors on verra. Et parce que je ne (...)

P*****

La douleur est revenue. Ne surtout pas toucher aux ciseaux. Ne pas regarder mon ventre. Essayer de ne penser à rien. Le moindre petit évènement ou non-évènement est comme une mitraillette pointée sur mon esprit. Une arme mentale qui le crible de trous de haut en bas. Je ne vais pas décrire cette douleur, ça ne servirait à rien. Je la connais par cœur, j'en ai déjà parlé. On s'en fout. Je suis juste tellement déçue qu'elle soit revenue aussi vite alors que j'avais le moral... plus ou moins. Enfin c'était très timide et très fragile et il a fallu d'un coup de vent pour que (...)

Ma faute

C'est pas parti depuis hier. J'ai envie de me punir. Parce que j'ai échoué à l'oral. Mais surtout parce que je suis une vraie merde. Je me déteste de perdurer dans cet état. De pas être capable de faire ce que les autres font naturellement. Si ça ne change pas, c'est que d'une manière ou d'une autre ça doit être ma faute. Je résiste depuis deux heures à l'idée de me griffer. Je ne me rappelle plus pourquoi c'est une mauvaise chose. Je sais qu'on me l'a expliqué. Que j'avais écouté. Mais là maintenant tout de suite, je ne vois plus... Je ne vois que le monstre en moi. (...)

Bond

Aujourd'hui, j'ai vraiment envie de reprendre ma vie en main. Je ne sais pas quoi faire concrètement (et c'est là le problème) mais en ce qui concerne mes pensées, j'ai vraiment envie de faire le maximum pour les assainir. Ne plus penser à Jareth. Mais plus du tout. Jareth n'est même pas réel. Le gars de ma classe qui a son visage n'est pas celui auquel je pense, ce sont deux personnes complètement différentes. Parce que le Jareth que j'ai créé n'est qu'un représentation de mon obsession principale : celle de changer ma vie rien qu'avec de bonnes pensées. C'est à la fois (...)

Espoir vicieux

Bon. Voilà. Typiquement le genre d'exemple qui fait que j'ai envie de faire comme dans "Once Upon A Time" : m'arracher le cœur. Pour ne plus rien ressentir. Plus rien, et surtout plus de cette connerie d'ESPOIR de merde. J'me suis barrée du cours. Plus le prof parlait, moins j'assumais. Moins j'assumais ma présence ici, mon futur métier, les maigres envies que j'ai eu et qui se sont subitement volatilisées... Qui m'ont abandonnée, comme je suis abandonnée et trahie par mon propre destin. Ça sonne mélodramatique, hein ? Ben ça l'est. Je n'ai pas la force d'être forte. De (...)

Pleurs [EDIT]

Je suis encore passée à côté du point de non-retour tout à l'heure. J'ai eu une embrouille avec ma grand-mère en début d'après midi. Avec le recul, je commence à comprendre que c'est de ma faute. J'vais effacer les détails que j'avais donné tout à l'heure parce que je parlais sous le coup de l'émotion, mais voilà en gros j'y suis allé trop fort dans mes propos. Et surtout j'ai été injuste. Je ne voulais pas lui faire de la peine, à la base... J'ai juste eu une impulsion... J'en avais marre d'encaisser encore et encore tous les p'tits reproches explicites ou implicites que (...)

Phrases inutiles

Je suis allée faire une prise de sang aujourd'hui. J'ai dû être piquée environ 12 fois, haha ! Je sais pas pourquoi, le mec n'arrivait pas à trouver mes veines, alors que la dernière fois ça s'était bien passé. Il a planté l'aiguille à trois endroits différents mais à chaque fois il s'y reprenait quatre ou cinq fois. Du coup, je ne crains pas particulièrement les piqûres, mais sur la fin j'ai failli faire un malaise. Je ne sais pas pourquoi mais je ne me sentais vraiment pas bien. Mais bon, quand je suis sortie prendre l'air, ça s'est terminé. Et j'ai deux gros bleus sur (...)

Hahaha !

OMG, j'viens de lire un truc qui m'a fait exploser de rire pour la soirée XDDD ethanwearsprada : i think it’s a universal truth that everyone in our generation takes pluto’s losing its planetary status as a personal offense crackerhell : yes cell-mate : pluto is smaller than russia. why did we ever even consider it a planet ? twinkletwinkleyoulittlefuck : BECAUSE IT’S A PART OF OUR SOLAR SYSTEM OHANA MEANS FAMILY FAMILY MEANS NO ONE IS LEFT BEHIND ... OK, il m'en faut pas beaucoup. (...)

No comprendo

Je viens d'apprendre un truc qui m'a trop choquée. Vous allez vous foutre de moi mais... je ne savais pas que les Aryens ça existait encore... Pareil pour les nazis. Je pensais que quand Hitler était mort bah... ça avait éteint le mouvement avec lui. Que les gens qui croyaient ces choses étaient ensuite morts à leur tour mais qu'après plus personne n'y avait pensé. Oui, je sais, c'est pas futé de ma part... J'étais vraiment pas passionnée par l'Histoire en plus (ce que je regrette aujourd'hui), donc si le prof y a fait allusion bah j'ai pas fait gaffe. Ma famille dit que je (...)