Effeuille mes rêves

← Retour au journal

octobre 2016

Une fin, un départ... mais littéralement ?

L'hésitation est mon pire fléau, celui qui finira par avoir l'enveloppe protectrice de l'ensemble de mon corps*. Le pire de mes fléaux EN PLUS de l'auto-dépréciation, cela va sans dire. Mais c'est encore une autre histoire. Le 8 novembre, j'ai prévu de clore ce journal. Cette auto-biographie subjective complètement décousue qui a eu un impact incroyable sur ma vie ; par le biais de ma façon de penser. C'est ça que fait un journal intime, sur du long-terme. Il m'a appris le contrôle - partiel mais toujours améliorable - de mes émotions. Mais alors un journal intime en ligne.. (...)

Lettre à moi-même

Chère Aloha. Je t'écris depuis le 29 octobre 2015, 08h45. Cette idée m'est venue quand j'ai eu la curiosité de regarder les livres que je lisais à cette même époque un an en arrière. Sur Livraddict. Les "bonds" dans le temps me fascinent en ce moment. J'écris pas mal là-dessus - en format papier. Ou du moins, je consacre pas mal de mes réflexions à cela. Bref. Je vais te décrire un peu où j'en suis aujourd'hui. Parce que je viens de me rendre compte qu'en un an, BEAUCOUP de choses peuvent changer ! On se dit toujours que "dans un an", c'est loin. Trop loin. On n'a aucun (...)