Effeuille mes rêves

Anecdote risible du jour

J’ai trop ri en lisant cette histoire.

C’est peut-être bête. Mais j’avais envie de la partager ici.

Sinon en ce qui concerne le déménagement, ça avance bien. J’ai quasi fini ; demain j’embarque un dernier truc un peu encombrant (+ un balai pour tout vous dire), je fais l’état des lieux et adieuuuuuuu voisins tarés ! Adieu magnifique plancher que j’adore aussi, snif.

Finalement, la grande ville me fait moins peur. Quand j’y suis allée, hier, ça a été. La résidence est vraiment cool. Elle n’est pas que réservée aux étudiants et elle est super grande. Et super bien située par rapport à tout.
Moi qui ai toujours vécu dans des endroits où on ne pouvait rien faire sans voiture, ça va me faire bizarre de ne plus toucher à la mienne et de prendre le bus. Mais bon, c’est la vie c’est une évolution.

J’ai regardé dans mon journal (han je me suis coupé le doigt dans le déménagement, hier, ça pique quand je tape sur le clavier !) mais je ne crois pas avoir raconté cette histoire.
Il y a quelques mois, une voyante sur un site (consacré à la voyance, avec plusieurs professionnels donc) m’a appelée. J’avais laissé mon numéro pour m’inscrire pour un tirage gratuit, au comble du désespoir, probablement. Elle m’a parlé de dix minutes gratuites alors j’ai hésité, dit non, elle a senti mon envie de dire oui, a insisté, bref, et j’ai dit oui.

J’avais dû donner mes coordonnées bancaires "au cas où vous vouliez poursuivre la consultation passées les dix minutes". J’avais hésité, j’avais raccroché, mais j’ai rappelé et j’ai accepté. J’ai parlé un peu avec cette dame et puis le soir même… Je suis allée faire opposition à ma carte, en me traitant d’imbécile mais en sachant que si ç’avait été à refaire, j’aurais été trop faible pour refuser. J’allais déjà pas super bien à ce moment-là (d’ailleurs j’ai tout expliqué à la voyante).

Elle m’a rappelée quelques semaines plus tard. Pour prendre de mes nouvelles. Ça m’a surprise, je pensais qu’elle savait que j’avais fait opposition et que ma carte n’était plus bonne. Mais elle ne m’en a pas reparlé. J’ai eu droit à une autre séance.

Puis à une nouvelle environ un mois plus tard.

Et tout à l’heure, elle m’a rappelée.

J’étais plutôt contente je dois dire qu’elle le fasse. Ça m’avait fait du bien de parler à quelqu’un de mon présent, les fois d’avant. Même si j’avoue que je ne lui faisais pas entièrement confiance : elle avait un ton très ferme, quoique jamais méchant, et je me demandais si c’était parce que ça faisait partie de son caractère ou si je l’agaçais avec mes jérémiades gratuites.
Les deux fois où elle m’a rappelée juste pour avoir de mes nouvelles, j’ai essayé de lui demander de ne plus m’appeler. J’ai dit qu’avec ce qui se passait en ce moment, c’était dur pour moi de réfléchir (en plus elle avait le don de m’appeler quand j’allais vraiment très très mal...) et que je n’étais peut-être pas bien disposée à recevoir une consultation de voyance. Mais bon, vu qu’elle était sympa, claire, que c’était gratuit, et que mon avenir me fout la trouille (comme à beaucoup de gens je suppose), je me suis laissée tentée.

Mais aujourd’hui, sa secrétaire m’a redemandé mes coordonnées bancaires. Aha. Bon, du coup, je ne les ai pas données (j’ai repensé à la tête de mon banquier, la dernière fois, quand il m’a demandé pourquoi je voulais changer de carte bleue et que je lui ai répondu innocemment que j’avais donné mes coordonnées à quelqu’un…
LUI : "On vous a agressée ?!"
MOI : "Non, mais on me l’a demandé très gentiment...".
... Cette tête qu’il a fait, sérieux).

Bref, du coup tant pis : fini le temps où j’ai vraiment cru qu’elle prendrait de mes nouvelles pour voir si ça allait !

Ça devait être une stratégie marketing. Pas grave. Quelque part, ça a fait du bien à mon petit esprit tout contracté de peur face au vide qu’il voit dans son avenir que quelqu’un "dont c’est le métier" (peut-être que ça l’est vraiment, qu’elle a vraiment un don, je ne remets pas ça en doute) me dise que ça allait aller.

Ça me tue ne pas savoir si ça finira un jour. Ça me rend dingue certains jours. Et on peut me traiter de naïve ou d’idiote mais j’allais vraiment très mal ces fois où elle m’avait contactée.

Demain je vois ma psychiatre. Hâââââte. Je vais lui apporter quelques chocolats. Elle me reçoit à midi alors j’ai peur qu’elle soit en hypoglycémie ou qu’elle ait faim mais doive rester de marbre parce qu’elle est en séance avec moi.