Effeuille mes rêves

Commandement

Je crois qu’un de mes voisins vient de me traiter de pute.

J’en peux plus. J’avais réussi à me calmer… Et tout est revenu…

Je suis descendue pour essayer de discuter de cette P.TIN D’HISTOIRE DE LOYER J’AI TELLEMENT LE TEMPS ET L’ENVIE DE M’OCCUPER DE ÇA AUJOURD’HUI et la logeuse une fois de plus n’était pas là.............

Sauf que j’étais descendue en pyjama, après avoir enfilé un jogging et mes chaussures. C’était censé durer cinq minutes. Mon haut de pyjama c’est un grand t-shirt de mec, très ample, pas du tout incorrect. Mais sans soutif, forcément.
Donc je faisais les cent pas devant sa porte, en pensant à la dernière fois où j’avais poireauté une heure en devenant à moitié folle, et CERRRRRTES ce n’est pas très intelligent/adéquat/jsaispasquoi, mais je faisais de mal à personne hein je me disais simplement que comme ça j’allais en profiter pour prendre l’air cinq minutes.

Et donc mon voisin sort, s’achète je sais pas quoi à la supérette, et revient. Et je n’avais pas non plus mes lentilles, donc j’ai souri dans sa direction comme ça ça veut dire bonsoir s’il me regarde et ça ne fait rien s’il ne me regarde pas.

Et j’ai entendu un truc qui ressemblait à "salput".

"Sale pute". Donc.

Mais ils me font peur mes voisins. Ceux dont je parlais l’année dernière là qui hurlent et rient hystériquement… Ils sont pas partis en fait. Je les entends encore (mais moins, j’avoue).
Et tout à l’heure j’ai entendu un mec hurler "c’est pas possiiiiiiiible", en mode trop énervé, et taper contre les murs. Taper contre les murs !  !

Bon j’suis allée prendre une douche et ça va mieux.

Et puis je rappelle, dans le désordre, quelques commandements bien connus, au hasard :

  • Tu ne commettras pas de meurtre.

  • Tu ne commettras pas de vol.

  • C’est çui qui dit qui est.