Effeuille mes rêves

Des petits plans

Un vieux pote de lycée m’a recontactée pour avoir de mes nouvelles aujourd’hui.
Je suis toujours un peu gênée quand je lui parle. Me rappelle trop l’époque Paula (je me rends compte que j’ai effacé tous les écrits parlant d’elle… pour ceux qui me lisent et ne savent pas qui elle est : Paula est la fille avec qui je traînais tout le temps au lycée, mais elle me faisait (inconsciemment) atrocement souffrir ; elle me manipulait, elle me rabaissait sans cesse, elle m’humiliait… c’était un enfer permanent ; j’ai finalement réussi à couper les ponts il y a quelques mois). Mais il est très sympa, et il a proposé qu’on se revoie un de ces jours ! Il voulait qu’il y ait Paula aussi… J’ai pris des baguettes pour lui dire que ça n’allait pas être possible avec elle - j’ai été gênée là encore, mais je dois penser à ma santé un peu - et il a très bien compris.
On en reparlera la semaine prochaine. Moi qui désespère de me sentir seule par moments, je pense que ça va me faire du bien de le revoir !

Mon frère, lui, se prépare activement pour le bac. Il est trop mignon quand il révise ! J’ai pleinement confiance en lui, je sais qu’il va réussir. Mais lui a de petits doutes, et parfois ils le rendent un peu grognon.
Il a un côté ours, mon frère. Un peu comme mon père, d’ailleurs ! Je suis émue à chaque fois que je les vois ensemble ces deux-là ; je dis ça parce que mardi soir on sort tous les trois.
J’aime ces moments de famille.
On prévoit également de partir au Parc Astérix cet été !
C’est un peu délicat parce que mon père veut que sa copine et ses deux (effroyablement turbulents) enfants viennent avec nous… Moi j’veux pas. Je les aime bien (même si la copine me tape un peu sur les nerfs de temps en temps ; et que les enfants me donnent un nouveau but dans la vie : me faire ligaturer les trompes), mais premièrement je voudrais partager cet instant privilégié avec mon père et mon frère chéris… et deuxièmement, le plus jeune est trop petit pour certaines attractions. Du coup, ça va être le bazar, on pourra pas courir partout pour essayer d’en faire le plus possible - vu que là-bas, y’a surtout des attractions à sensations fortes - et moi ce que j’ADORE ce sont les manèges à sensations fooooortes !!!
Mon père est comme moi. Et je ne veux pas qu’il s’en prive à cause d’eux ! C’est peut-être égoïste ou puéril, mais j’y tiens vraiment.
Alors faut négocier serré. Surtout que questions dates, c’est pas encore évident !

Caaaaar il faut caser aussi le voyage dont Sonny et moi (sans oublier mon frère) comptons profiter à Disney !
Oui, je sais, tout ça ça va avoir un coût… mais ça vaut vraiment le coup, pour le coup, héhéhé !
Le problème, là, ce sont les dates. Sonny ne sait pas encore si elle est prise en sage-femme, donc elle ne sait pas si elle aura des stages et quand ils seront. Donc on ne peut rien organiser pour l’instant !
Mais bon. Avec Disney, c’est facile de faire tout ça. Alors ça peut attendre.

En ce qui concerne les plannifications plus proches, il faut que j’aille faire une prise de sang mardi (obligée quand on prend le médicament avec lequel je suis traitée), que j’aille chercher mon frère pour sa première épreuve de bac (son option cinéma) SANS me perdre (et ça, c’est pas gagné !), que j’aille à Virgin pour m’acheter un joli carnet, que je m’occupe des cartons pour le vide-grenier...
Ah oui, parce que le week-end prochain, ma mère, son copain, mes grands-parents et mon oncle (et moi !) partons faire un vide-grenier à la campagne. Le copain de ma mère a une petite maison qui nous hébergera pendant deux jours. J’ai tout plein de livres à vendre, et mes jeux de PC Sims aussi, et puis quelques autres petites bricoles. Ça va plaire au porte-monnaie tout ça ! Je suis contente.
C’est dans ce village que vit la dame qui va adopter mes oiseaux. Donc ce sera ce samedi qu’on les lui amènera. Je ne suis plus du tout inquiète pour eux.

Arf, j’ai l’oeil gauche qui "saute" ! ! C’est juste trop désagréable. Je prends du magnésium depuis deux jours pour tenter de calmer ça, j’espère que ça va marcher parce que ça commence à me goooonfler !