Effeuille mes rêves

Ennuyeuse ?

Si je chope le réalisateur de la série Merlin... la fin m’a trop pas plu !
Elle m’a pas aidée à tourner la page, quoi. M’enfin bon, j’vais éviter de déprimer à cause de ça quand même, ça devient ridicule maintenant d’avoir ce p’tit coup de blues à chaque fin de série.

J’me suis rendue compte d’un truc bizarre.

Je crains d’être moi. Ça veut pas dire que j’ai peur au sens strict du terme, mais ça veut dire que j’appréhende certains trucs.
D’être ennuyeuse, pour commencer. J’me dis que je suis pas le genre de filles avec plein de passions super classes qui fait du sport tous les week-ends et qui est super bien dans sa peau. Nan. Moi je ne skie jamais en hiver, par exemple. Ça fait quelques années que je me suis découvert un blocage avec tous les sports de glisse, alors je n’ai plus touché un ski, un patin ou un roller depuis mes dix ans à peu près. Je ne vais courir qu’une fois tous les quinze jours - et je déteste ça parce que je ressemble à un hippopotame rubicond sans souffle et sans dignité. J’travaille un minimum mais pas tant que ça donc je ne peux pas me cacher derrière mes études. Je rêve beaucoup, ça oui, mais je ne peux partager ça avec personne (non franchement, l’autre jour j’ai bugué sur un truc… je m’en rappelle plus mais j’veux dire que y’avait du niveau !).

J’me dénigre pas, c’est juste que tout ce que j’aime ben ça se passe à l’intérieur de moi.
J’le partage pas facilement parce qu’il n’y a rien à partager de spécial.

C’est pour ça aussi que je ne suis pas sociable.

En dehors de tout ce qui a déjà été cité dans mon journal, je n’ai rien de passionnant. J’ai entendu l’autre soir que mon frère regardait Le diner de cons et j’me suis demandé si j’en étais pas une, moi, de conne ?
Quoique j’ai pas vu le film mais je crois que ce qu’ils appellent un "con", c’est une personne qui a une passion un peu farfelue et qu’on invite pour se foutre de sa gueule. Je crois, hein ! Bah j’suis même pas au niveau vu que j’ai pas de passion particulière.

Est-ce que c’est grave ça ? Est-ce qu’on peut être aimé sans être doué en sport ou pour un instrument ?

J’m’occupe autrement, c’est sûr, la vie passe et tout ça et en général c’est plutôt agréable donc je pense qu’elle n’est pas vide non plus.
Mais je serais incapable de dire ce que je fais sur Terre. Comment j’occupe mon temps. Je fais ce qui me passe par la tête et puis c’est tout, mais je ne me focalise sur rien de particulier, vous voyez ?

Ah, si, l’écriture peut-être. Mais bon c’est le même problème : va partager ça avec quelqu’un d’autre...
C’est super intime un écrit. Là je suis anonyme donc ça va, et puis y’a pas non plus des cinquantaines de personnes qui viennent me lire, mais en dehors de ça…

Ouh et puis je dis ça mais je n’ai pas écrit une ligne hors de JI depuis des mois.
Les histoires restent coincées dans ma tête.

Bref, ma question du jour c’est : suis-je ennuyeuse ?

Quand je me relis, j’me dis que ça saute aux yeux quand même. J’espère que je me trompe et qu’on peut être quelqu’un de chouette sans savoir se vendre, sans savoir dire aux autres "Hé moi j’suis pas un looseur parce que je fais ça, je suis actif, je suis acceptable dans votre société !". Que je peux avoir le droit d’être moi même sans savoir faire du sport correctement ou jouer d’un instrument. C’est surtout ça qui me préoccupe.