Effeuille mes rêves

Ensuite

Bon voilà, du coup, ça m’a coupée dans mon élan mais ce n’est pas plus mal.

A part ça, j’essaie de caser deux amis ensemble. C’est pas facile et je suis pas trop à l’aise avec ça (surtout que quand on l’a fait pour moi, j’étais SUPER mal, ça s’est pas bien passé du tout !), mais mon amie a vraiment envie de rencontrer quelqu’un et je supporte pas de la voir mal à cause de ça.
Et surtout ils iraient super bien ensemble, franchement, ils ont plein de choses en commun et je suis persuadée que ça pourrait coller !

Je m’enfonce toujours plus dans la fatigue, j’ai l’impression.

Les profs n’ont pas l’air de comprendre. Certains ont même l’air de ne pas aimer ma promo, ça me fait beaucoup de peine (surtout que j’aime tout le monde - je suis toujours angoissée à mort mais ça n’empêche pas que - alors je ne comprends pas).
Les étudiants de l’année dernière ont tendance à dire que c’était pire pour eux, du coup pour moi c’est comme si ils minimisaient tout ce que je fais. Je sais bien que non mais voilà quoi ça fait jamais plaisir de se sentir comme ça.

Je suis… vraiment très fatiguée. Je finirai d’écrire plus tard.