Effeuille mes rêves

Entame ta journée

Regain de motivation ce matin.

J’ai réfléchi et me suis souvenue avoir lu quelque part que même les choses les plus douces et sucrées deviennent, en abondance, écœurantes.

Donc. Je me suis dit : "Si t’as un coup de blues inexpliqué, c’est peut-être justement parce que tu n’as pas de raison d’en avoir. T’es "trop" heureuse, ce qui implique que t’as besoin d’une nouvelle problématique dans ta vie pour rehausser ses bonnes choses".

Et là : pouf. Le réveil.

"Tu plaisantes ? ! Je foire toutes mes immersions professionnelles, pour commencer, mon diplôme et par extension mon avenir est en jeu ; sans compter que maman m’a avoué être à court d’argent pour les études. Il est de plus impossible que je survive mentalement à un autre redoublement dans ces conditions. Tu veux vraiment tenter le diable et attirer un nouveau problème sur CE terrain ?  ?  !  ! Pas moi !".

Et d’un coup ça va beaucoup mieux. Oh oui : mon mémoire est loin d’être terminé (premier jet seulement, largement imparfait), mon école est un aimant à déprime, mes projets post-diplômes sont très flous, je ne me considère pas comme une personne digne d’être nommée professionnelle d’ici trois mois et demi...
Tu veux te rajouter des trucs à mâchouiller par la pensée ? Non ! Moi non plus !

T’as du boulot, ma fille. On a fait un pacte en plus : quoi/qui qu’il se passe dans la vie, on est toi et moi. Toujours. Meilleures amies BFF-hashtag-liloulol comme disent les poètes de nos jours. Rien ni personne ne doit nous faire mettre de côté qui nous sommes et ce que nous voulons dans la vie.