Effeuille mes rêves

Hypnose

Je crois que j’ai réussi à m’autohypnotiser hier soir.

Je me suis réveillée à 5h du matin en me souvenant grosso modo du rêve que j’avais fait. Et tout de suite, grimace : il ne m’a pas plu du tout. J’étais désespérée de voir que de telles pensées traînaient encore dans ma tête - le genre d’idées insupportables contre lesquels tous les "arrête de penser à ça !" du monde empirent la situation. Et effectivement, au plus je pense à m’en débarrasser, au plus la situation s’aggrave… Mais comment se battre contre une pensée ? Personne ne nous apprend ça. Alors je me suis calée dans mon lit et j’ai commencé à méditer en me concentrant sur ma respiration. Pour tenter d’oublier. Puis je me suis souvenue d’un site où une fille parlait d’adresser des voeux formulés de manière affirmative à l’univers pour programmer sa journée et je me suis inspirée de ça pour faire glisser ma concentration sur deux pensées - une à l’inspiration et l’autre à l’expiration ; une mettant les points sur les i et l’autre désamorçant le problème. Et je sentais que ça marchait. Je me sentais dans le même état que mes séances d’hypnose mais je décelais quelque chose en plus qui semblait aller dans le sens où je voulais.

Encouragée par cet effort, j’ai ressorti le livre sur l’hypnose que ma mère m’a offert (coïncidence bénie) il y a quelques jours.