Effeuille mes rêves

Jolie façon d'arrêter d'écrire

Je me cache dans un coin. (Quand il n’y a rien à travailler bien sûr).

Je me cache du monde. J’ouvre un livre. Et là, là seulement il n’y a plus aucun problème.