Effeuille mes rêves

L'effet que... attends j'ai pas fini mon écrit !

Oh, et avant que j’oublie !

J’ai aussi trouvé ce lien qui explique très bien ce qui m’est arrivé ces dernières années. Entre six et treize ans. Bref.

Je l’ai envoyé à ma mère. Je n’arrive pas à verbaliser la chose. On s’est mieux comprises je crois.

Il provient d’un blog, oui, donc automatiquement on pourrait s’interroger sur sa fiabilité, mais la psychiatre m’a bel et bien parlé de ce phénomène. C’est quelque chose de concret. Je ne connais pas ce blog, mais cet article en tout cas est fiable.

Étonnamment, c’est quelque chose de très peu connu. Je n’en avais en tout cas jamais entendu parler ; et ça m’aurait évité bien des délires idiots sur une potentielle atteinte mentale plus grave.

Je me rends compte à quel point je suis futile. Je réfléchis sans arrêt mais sans produire de pensées pertinentes. C’est ainsi. Je note tout pour que ça soit clair, que je n’idéalise pas mon passé quand je serai Future-Moi (de dans longtemps).

Mais je suis de mon côté maintenant. Je me respecte, même dans mes mots (suis encore un peu dure c’est vrai mais on va travailler là-dessus).