Effeuille mes rêves

La dose

Wouuuuh ! L’accrobranche, ça y est, c’est fait !
Je suis lessivée. Vu que j’appréhendais, j’ai fait un mauvais rêve (pas vraiment un cauchemar mais c’était pas agréable : je repassais mon bac et j’étais une véritable buse en espagnol), et du coup j’ai commencé en étant pas tout à fait fraîche. Mais j’étais vraiment contente de voir Vanina ! Un peu plus timide avec les deux garçons, mais ça allait tout compte fait. Comme d’hab', j’ai stressé pour rien.
On a directement attaqué le parcours rouge parce que l’animateur (qui a dû nous prendre pour des jeunes sportifs et dynamiques, ce qui me fait doucement rire dans mon cas) nous l’avait encensé. Vanina a craqué au bout d’un moment, elle s’est arrêtée et est descendue en plein milieu du circuit. Moi j’ai continué un petit peu mais j’ai dû vite renoncer quand je me suis trouvée nez-à-nez avec un obstacle trop… tordu !
Je sentais que mon capital énergie n’était plus ce qu’il était (et qu’il n’a jamais été grandiose non plus) ! Mais c’était marrant le temps que ça a duré ! En plus, je me sentais bien à l’air frais ; y’avait ce qu’il fallait de vent et j’étais très contente d’être dehors pour en profiter.
Je pensais qu’on aurait le temps de regarder les mecs finir l’itinéraire puis de refaire un parcours (un moins dur !) mais finalement non. On a passé trop de temps sur le rouge. L’un des gars a commencé le parcours noir mais il a dû abandonner au bout d’un moment parce qu’il était trop épuisé de celui d’avant.

Vanina m’a dit : "Ok, bon la prochaine fois, on commence par le bleu. Entendons-nous bien : la prochaine fois, c’est pas avant dix ans !".

Elle m’a fait rire ! Fidèle à elle-même. Ce que j’aime chez Vanina, c’est qu’elle garde touuuut le temps le sourire et qu’elle rigole sans arrêt. C’est une amie précieuse.

On prévoit d’aller toutes les deux voir Jérémy Ferrari et Arnaud Tsamère en spectacle, cet été ! Faut qu’on se grouille de trouver une date pour les places, en espérant qu’il soit pas trop tard !

Avec mon père et mon frère, on est allé voir Prometheus au cinéma. J’ai été terrifiée ! ! Non mais vraiment, c’est pas du tout mon genre de film ! Cependant, il a eu l’avantage non négligeable de me faire dire en sortant de la salle : "Ok, finalement j’aime ma vie, je l’aiiiime vraiment BEAUCOUP et je suis méga heureuse qu’il n’y ait aucune bestiole aussi horrible dedans !!!".
Ce qui m’a faite tenir, c’est.... Michael Fassbender !
Même mon frère - qui regarde de ces trucs pourtant d’habitude… - a fait la grimace. Mon père, lui, a souri pendant toute la séance d’un air très content. Il m’a chuchoté sur un ton surexcité à la fin : "Je devrais essayer ça sur les chats du quartier, mouhahaha ! J’aime paaaas les chats du quartieeer !". Je suis la fille d’un pur psychopathe.

J’ai eu ma dose d’accrobranche (je revois encore cette poutre-de-la-mort-qui-tue me regarder de traviole !) et d’aliens aujourd’hui. C’est assez pour un looong moment !
En rentrant, j’ai pris une douche et j’ai joué de la guitare. Maintenant, je devrais lire ce livre que j’ai acheté sur les conseils d’une des profs de mon école, mais il est assez technique et je crains de piquer du nez. Faudra pourtant bien que je le lise un jour ! Avant de rentrer en cours serait l’idéal. Hum… Je ne sais pas encore ce que je vais faire, mais j’ai envie de plusieurs trucs et ça me fait plaisir de penser comme ça !