Effeuille mes rêves

Lundi anticipé

Ah et puis je me réincruste mais j’ai peur pour lundi aussi.
Ça tient une grosse part des investissements de mon stress actuel.

C’est pas de la plainte, là, hein, c’est une façon de relâcher mes tensions par l’écriture !

J’ai le cours difficile numéro 1… Mon grand come-back. Vu que je l’ai séché deux fois, la reprise est encore plus compliquée qu’avant.
J’espère que ça va bien se passer… j’espère tellement que ça me rend malade.

J’essaie de ne pas y penser. C’est tout ce que je peux faire pour lutter.

Ensuite, il y a la soirée lundi. Cathel a bien bien insisté après mon annulation, la dernière fois, donc j’ai pas eu le coeur de refuser catégoriquement. Résultat je vais me retrouver juste avec elle et deux de ses potes… Deux-gens-que-je-ne-connais-absolument-pas. J’ai déjà honte de moi. Je me connais, je ne vais faire et dire que des trucs inintéressants.

OUI JE SAIS que je râle et que je suis pessimiste ! JE SAIS quelle image je donne !
Et je la déteste tout autant que vous. J’ai l’impression d’être jugée… touuuuut le temps c’est affreux ! Comme une pression dans ma tête… y’a des jours où je me dis que ce sont les horreurs qu’on pense de moi quand on me lit.

J’vais regarder un film. Mon cerveau est de toute façon saturé de pensées négatives alors ce n’est pas la peine de me forcer à bosser.

Au moins, j’ai appris à prendre soin de moi. Même si je n’ose penser au prix à payer quand viendra le temps des exams…