Effeuille mes rêves

Ma faute

C’est pas parti depuis hier.

J’ai envie de me punir.

Parce que j’ai échoué à l’oral. Mais surtout parce que je suis une vraie merde. Je me déteste de perdurer dans cet état. De pas être capable de faire ce que les autres font naturellement.
Si ça ne change pas, c’est que d’une manière ou d’une autre ça doit être ma faute.

Je résiste depuis deux heures à l’idée de me griffer. Je ne me rappelle plus pourquoi c’est une mauvaise chose. Je sais qu’on me l’a expliqué. Que j’avais écouté. Mais là maintenant tout de suite, je ne vois plus… Je ne vois que le monstre en moi.

Mais je ne le ferai pas. Je continuerai simplement à ma haïr en silence. Jusqu’au jour où ça sera tellement fort que je fondrai sur place. Y’a bien un jour où je vais en mourir de me sentir comme ça. C’est pas possible que ça dure à vie.

Quoi que. Ce serait une manière de punir le monstre. De s’assurer qu’il souffre autant. Sans pause. Jusqu’à la fin de sa "vie".

Je ne suis qu’un parasite ambulant. Je ne mérite pas de vivre. Je dois fondre.