Effeuille mes rêves

Masquée

Débordée en ce moment.

Je suis tellement déphasée de tout que je raconte n’importe quoi. J’ai encore fait une gaffe là y’a même pas trois minutes avant de venir sur JI - sans même sortir de chez moi.
Je m’énerve. Je suis si loin d’être la personne que je veux être.

En parlant de volonté… Celle-ci me consume. Il y a tant de choses que je veux (être, principalement, comme dit juste au-dessus) tellement fort que je me demande comment ça se fait que je n’aie pas encore explosé. Il y a comme une bougie allumée en moi mais personne ne peut la voir à cause de tout ce brouillard dans lequel je suis perdue.

Il y a tellement de choses que j’aimerais dire au monde. Que je voudrais faire sortir de moi. Tellement d’étincelles réussies qui éclosent de cette bougie mais que personne ne peut voir. Ça me détruit de ne pas arriver à m’exprimer. Même ici : le plus proche de la vérité qui m’habite que je peux partager, c’est quand je dis que je n’arrive à rien dire de correct.

Je recommence à douter de mes études. Tellement de pression par moments, tellement de responsabilités… Je ne m’en sens pas capable. Mais genre pas du tout capable. Mais je ne sais pas où aller.

Je n’ai même pas les bons mots pour appeler au secours, je ne saurais de toute façon pas à qui demander du secours.
Il y avait ma psy à une époque, mais la dernière fois que je suis allée la voir… Elle m’a dit en gros que ça ne servait à rien vu que je n’avais plus aucun vrai problème. Ce n’était pas vrai. C’est juste que je n’arrive pas à parler de ce qui me fait vraiment mal. Je n’arrive même pas à aligner deux pensées correctes. Je ne comprends pas pourquoi je suis comme ça. Je me vomis tellement.