Effeuille mes rêves

Missed you

En partant ce matin, j’ai emporté mes cernes de zombie mais j’ai oublié la carte de mon studio O.O

(Oui, dans ma résidence, les portes s’ouvrent avec une carte).

Du coup en rentrant des courses, héhééééé, bah enfermée dehors !

J’ai appelé la gérante, elle m’a dit qu’elle arrivait à 6h. Donc je suis allée en ville. J’ai fait la misère à ma carte bleue, mais je suis tombée sur une librairie géniale !

Enfin bref. Quand je suis rentrée (pile à temps !), la gérante n’était pas là. Et il a commencé à pleuvoir. Mais bon ça allait, j’étais trop fatiguée pour m’ennuyer.

De toute façon, j’ai adoooré cette aprèm improvisée !

Bon on s’en fout.

Je suis très contente de ce qui s’est passé, mais je reste perplexe face à ma rentrée. Je suis perplexe face à qui je suis. C’est tout.

Bon, allez : m’affaler sur mon liiiiiiiiiiiiit !