Effeuille mes rêves

Pic, pic, pic et tac

Mon moral a rechuté d’un coup.

Pour une ou deux raisons débiles. Un truc que je vais pas réécrire parce que je m’en plains trop souvent et que j’ai pas envie ce soir de palabrer sur le "drame qu’est ma vie". Mais bon, voilà quoi, après quelques jours de répit...
Au moins je me dis que j’ai effectivement connu quelques jours de répit. Ça aide à digérer. Mais ça ne remonte rien du tout hélas.

Bref, j’ai pas le moral et en plus je viens d’apprendre que mon oncle - le frère de ma mère, avec qui on est proche - a eu un infartus.
Il va "bien" maintenant hein, dans le sens où il a été opéré et que même s’il attend des examens complémentaires, il est suivi et surveillé médicalement. Mais quand je pense qu’il a traversé ça seul… On a été au courant qu’après, nous, sa famille.
Le pauvre. Je suis déroutée. J’espère qu’il va s’en remettre… physiquement et psychologiquement !

Ma belle-mère vient dîner ce soir. Elle a pas intérêt à nous embêter, mon frère et moi, parce que j’ai toujours été très correcte avec elle mais je sens que je perds vite patience en ce moment.