Effeuille mes rêves

Plus de fausse façade

Mais en fait j’aime bien ma vie.

C’est con mais je suis heureuse quand je suis plongée dans mes livres. Ils m’apaisent, m’apprennent des trucs, me donnent de nouvelles perspectives…
Je n’aime décidément pas les sorties. Tous les genres de sorties (sauf le cinéma ou aller dans une librairie) ; et j’ai longtemps eu honte de ça mais aujourd’hui je me rends compte que ça au moins c’est vraiment moi.

C’était horrible la sortie kebab au final.
Pas à cause des gens, ils sont très bien les gens, mais je me sentais déphasée avec la réalité. J’ai des épisodes psychotiques comme ça de temps en temps. Il paraît que c’est dû à l’angoisse.
Quoi qu’il en soit, pendant ces moments-là au lieu de me réjouir et de profiter du moment présent j’ai l’impression que la vie ce n’est qu’une immense comédie ou tragédie selon mon humeur. Et les pensées obsessionnelles et ruminantes viennent alors se greffer à ça et c’est la débâcle. Ça part dans tous les sens, spiritualicophilosophien avec option grosse prise de tête, et ça nourrit et entretient ma déprime.

Je suis complètement renfermée sur moi-même. Constitutionnellement je veux dire, dans ma personnalité profonde. J’ai plus en commun avec l’espèce des ours que l’espèce des filles/humaines. Je me doute que ce n’est pas une bonne chose, mais sincèrement c’est ça la vraie moi alors au fond ça ne me dérange pas.

Je vais arrêter de penser à des voyages qui ne m’intéressent pas. Arrêter de m’interdire d’être angoissée par les choses de la vie. C’est comme ça que je suis, et puis c’est tout. Ça ne se change pas comme ça.

J’ai le droit de ne pas aller bien. De ne pas être "normale". D’être malade et/ou guérie, je ne sais pas.

Bon voilà c’était ma petite réflexion intra-révisions. J’espère que je vais réussir ces derniers exams… Ils ne sont pas faciles quand même, mine de rien. Ce sont des matières qui ne me parlent pas trop. Mais ce serait vraiment moche de les rater alors que j’ai réussi à me débarrasser de mes oraux.

J’ai fait la liste de tout ce que je veux faire pendant les vacs.

  • Participer vraiment au forum d’écriture sur lequel je suis inscrite, grâce à ma copine suisse

  • Mettre à jour certains documents de cours, en revoir d’autres

  • Écrire

  • Lire au moins un livre sur mes études

  • Finir le livre que m’a donné à lire ma psy

  • Trier et lire les documents que j’ai stocké sur mon ordi

  • Méditer

  • Aller à la plage

  • Commencer mon mémoire

Pas exhaustive mais c’est un bon début. Et puis : ben non, y’a pas de folles aventures où je rencontrerais des tas de gens hyper intéressants là-dedans, mais voilà c’est comme ça et je commence à être plus à l’aise avec la chose.