Effeuille mes rêves

Plutôt bien disposée

Ce matin je me suis réveillée en constatant que j’allais plutôt bien. J’ai fait un rêve vraiment chouette (sauf à un moment bizarre où je trouvais du fromage au fond de ma valise… j’ai pas trop compris) et une journée tranquille s’annonce : je me suis dit que ça valait le coup de venir ici le noter. J’ai remarqué que chaque mois correspondait à un changement d’état d’esprit, un genre de nouveau combat à mener. Espérons que celui d’août sera plus calme que juillet. En tout cas, il commence bien.
Cela dit, je stresse quand même un peu. Pour une broutille, je le sais, ça va me passer. J’ai une soirée demain chez une copine de l’école et j’appréhende pas mal… mais en même temps je sais que je ne resterai pas longtemps parce que je dois prendre la voiture et que les médicaments vont m’endormir donc je ne devrai pas être trop fatiguée pour reprendre la route. Je me sens mieux maintenant que je l’ai écrit.

Les sms avec Sonny ont repris. Je me sens toujours très inférieure à elle quand je lui parle, c’est maladif, mais j’essaie de systématiquement me reprendre pour changer petit à petit d’attitude. J’ai tellement de choses sur lesquelles travailler avant la rentrée… ça me donne le tournis !
Mais ça ne servira jamais à rien de se plaindre. Je le sais et faudrait que je fasse quelque chose à ce sujet maintenant. J’ai dressé la liste de tous mes problèmes et voeux et je vais maintenant m’appliquer à trouver une habitude, une façon de faire, pour les contrer (ou les exaucer). Ça promet. Mais il faut que je le fasse, même si je suis usée jusqu’au plus profond de moi de ne jamais être bien et de toujours devoir lutter contre quelque chose. De ne jamais connaître un instant de répit.

Je vais bien aujourd’hui.

Je me raccroche à ça. Je vais aller travailler un peu, essayer de finir le tome quatre de Fablehaven, amener mon frère à la conduite (il passe son permis mercredi !!) et aller au restaurant ce soir avec père, frère et belle-mère. Elle n’arrivera même pas à m’énerver, celle-là, je ne suis pas de mauvaise humeur du tout je suis plutôt neutre et je peux peut-être même me pousser à être de plutôt bonne humeur. Tout va bien. Il faut que j’arrive à sortir la soirée de demain de mon esprit - j’étais réellement bien disposée quand je suis venue écrire ici !

P.S : Oh et le petit cadeau d’anniversaire de Vanina lui a bien plu ! C’était une bombe de teinture temporaire pour cheveux, bleue. Pas la même marque que celle que j’ai utilisé pour mes mèches roses mais visiblement elle est de bonne qualité celle-là aussi ! J’ai choisi ce cadeau-là car quand je lui ai montré mes cheveux elle m’a avoué penser à faire de même avec du bleu. Donc voilà.
Elle vient de me montrer une photo. Ça rend très bien, je suis fière de mon idée !