Effeuille mes rêves

Poids du signe du zodiaque

Oh putain.

Ma grand-mère a un cancer.

...

Le gynéco a trouvé un truc suspect il y a quelques semaines. A fait des analyses. Et là elle attend. Un retard de trois heures…

Je sais parfaitement que les médecins font un boulot extraordinaire et que ce genre de choses n’est pas de leur faute. Pas de critique sur ça ; j’ai un immense respect pour eux. Je suis simplement inquiète pour elle.
Sa voix tremblait. Elle est déjà passé par là. Quand ses enfants étaient jeunes adultes, avoisinaient les vingt ans. Chimio et compagnie. Et par la suite, toujours quand elle l’a évoqué, sa voix a tremblé.

Mon grand-père est avec elle, en ce moment. Heureusement.

Est-ce qu’on... ?
Pourquoi... ?

Et c’est là que je COMPRENDS enfin.

Je le sentais que c’était moi qui ne faisais pas ce qu’il fallait… Quelques textos ou un simple coup de fil ! C’est pas compliqué, bon sang !  ! !
Bon, en tout cas, maintenant c’est ce que je vais faire. On ne connaît pas le stade encore. Si ça se trouve… après l’opération ce sera terminé. Oui. C’est ça qui va se passer. Et moi je serai connectée avec elle. Toutes les semaines. Mon emploi du temps d’imbécile surchargée peut bien me laisser cinq minutes pour envoyer un TEXTO quand même ? !
Son besoin de l’amour de sa famille n’est PAS et n’a jamais été un crime. Ou un problème. Je lui dois tellement… Maintenant je suis assez grande et construite psychologiquement pour lui rendre la pareille. Alors c’est ce que je vais faire.

Pas de drame. Pas de drame.

L’angoisse amène la confusion. Le manque de structure et le chaos mental. Il me faut donc : réfléchir.

De petites attentions. Pas de psychodrame. Pas de déni non plus. De l’assurance ? C’est décent d’avoir un espoir aveugle dans ces moments ?
Mais c’est elle qui va subir tout ça. Je ne peux rien lui prendre. Pas de douleur, pas de cellules en divisions hystériques… Ce n’est pas à propos de moi. Elle va… Mais de toute façon : elle va aller bien. J’y crois au point de culpabiliser en pensant à tous ceux pour qui ça ne va pas si bien que ça, au final. Parce qu’elle, elle ne sera pas dans cette situation donc je ne vais pas connaître la douleur d’avoir un être cher…

Eh oh. Pas de dramatisation. Pas de flip', pas de chaos. Tu ne serviras à rien sinon. Réfléchis. Et agis.