Effeuille mes rêves

Reconnaissance stress

Pff pff pff pff pff.

J’ai honte de ce que j’écris dans mon journal. J’envisage de le mettre en privé. Je l’ai pas encore fait parce que je me dis que - heureusement - je suis pas sûrement pas énormément lue donc ça ne presse pas.

J’ai honte de mes défauts. Mes défauts dans ma personnalité je veux dire.

Je vais pas faire une liste, ça va me déprimer. Je vais essayer de changer - mais y’a quelques jours j’ai dit que j’essaierai plutôt de m’accepter comme je suis alors du coup je suis peeeeerdue.

Complètement paumée. Je dois faire quoi franchement ?

Arrêter de me prendre la tête…

C’est tellement dur. Je suis tellement obsédée.

J’ai lu un truc, je sais plus où ; ça donnait un truc pour garder le moral : faire une liste de cinq trucs (par jour) desquels on est reconnaissant dans notre vie, qui sont arrivés et qui sont bien, ou alors qui étaient déjà là.

Ça m’avait soulagée la première fois. Alors j’vais le refaire pour me consoler d’être une…

Non, attends. Avant, je vais noter vite fait tout ce qui me pèse actuellement pour me délester de ce poids. Je vais tout écrire attaché parce que je suis pas fière de râler encore mais en même temps faut que ça sorte. Et après j’enchaîne avec ma liste !

Voilà : Jesuisnuuuuuuulleglobalementjecroisqu’onpeutdireça,jesuischianteetrelouetjemesensobligéedechangerçatrèstrèsrapidement sinonquelquechosedetrèsmalheureuxvam’arriveretj’aipeurdeça,etpuisj’aifaituncauchemarquimeperturbepasmal,jeculpabilisedepas fairelerepassagec’estpasquejeveuxpasc’estquejem’ensorstrèsmaljefaislesautrestâchesmaiscelle-lànonetjemedisquec’estpasbien,àlarélfexion90%destrucsquejefaisounefaispasjemedisquec’estpasbienetj’étouffedevivredanscet universdeculpabilitéomniprésente.J’ail’impressionqu’ilvasepasserquelquechosed’affreuxjustepourmepunir...Jesuisfatiguéed’être unmonstre,uneaberrationdelavie,unenullitéqu’onnedevraitpaslaisserenvie.Jevoudraisqueleschoseschangentpourdebon,mais lesentimentquemesespoirsvontêtredétruitsencoreunefoisestplusfortquetoutcequisetrouvesurcetteTerre.Peurdelarentréepeur quetoutrecommenceencoreetencoreetencoreet...encore.

Maintenant, la liste :

    Je suis reconnaissante de…

Oh, et merde. Je suis reconnaissante de rien du tout, j’arrête pas de pleurer et j’ai le moral dans les chaussettes et les chaussettes en lambeaux et coincées dans un aspirateur tout pourri et - beurk : - pollueur.

    Je suis reconnaissante d’avoir un toit au-dessus de la tête parce que y’a quand même un méga orage dehors

    D’avoir une famille qui me supporte et me pardonne d’être lourde et chiante

    De ne jamais m’être faite insultée sur JI parce que j’écris des trucs… bref, pas la peine de vous faire un dessin

    De pas m’être retrouvée coincée en HP jusqu’à présent

    D’avoir profité de mon brushing avant l’arrivée de la pluie… oui, c’est futile, mais évidemment je suis en priorité très reconnaissante d’avoir un toit, de la famille, de vivre dans un bon pays, etc… je le précise pas à chaque fois parce que même quand je suis au fond du trou, c’est évident