Effeuille mes rêves

Redressement

Je me suis grave ressaisie.

Déjà, j’ai caché mes cartes de tarot chez mon père. Terminé avec ça. Ça me mettait parfois dans des états pas possibles… Donc c’était vraiment nécessaire.
Ensuite, je vais arrêter de faire des vœux à tout va. Des gros vœux du genre "Je souhaite que ma vie change complètement - en bien - dès MAINTENANT". Après, des petits vœux innocents, ça passe. En plus, ce sont eux qui ont tendance à se réaliser alors pourquoi s’en priver.

Je finis les cours jeudi. Donc automatiquement, y’a pas mal de petits problèmes qui vont s’ajuster d’eux-mêmes, ce qui est excellent.

Je n’aurai plus que les examens sur quoi me focaliser. J’ai juste adoré ces derniers jours où je pouvais faire ce que je voulais de mes journées, tout en révisant ce qu’il fallait quand je me sentais de le faire. Ça devrait être tout le temps comme ça ! Mais bref. Il m’en reste… cinq ou six à passer d’ici fin juin. Dont un super méga stressant. Les autres… pas forcément très faciles, mais gérables niveau stress.

J’espère vraiment n’avoir aucun rattrapage. J’ai peur de repéter un câble comme l’année dernière si je n’y arrive pas… Va falloir faire attention sur ce point.

Mais donc à part les examens, pas de raison de stresser. Je sais que c’est toujours quand je dis ce genre de choses que je me prends une baffe, mais ça aussi il faut le changer. Ce mental de petit lapin apeuré devant les phares d’une voiture. S’il arrive de mauvaises choses dans la vie, y’a pas tout à remettre en cause.

Genre hier, je me suis pris la tête… c’était pour quoi déjà ? Ah oui. Je me demandais si ça valait le coup d’être gentil. Si ça se trouve, on vit dans un monde régi par un dieu, oui, mais un dieu qui préfère les méchants. Qui leur donne les moyens de faire du mal sur Terre et qui une fois aux cieux ne les punit pas. Et ne récompense pas les gentils.
Bon je sais qu’on est tous au-delà du schisme gentil/méchant, mais je parle schématiquement. J’ai vraiment beaucoup pensé à ça. Ne trouvant pas de réponse, j’ai au final ignoré ces pensées. Mais bon je sais que si je me penche un peu sur le sujet, y’aura tout qui reviendra en masse.

Sinon, pour cet été, mon père nous a prévu un petit voyage avec mon frère. Je pensais partir avec Cathel une semaine mais les dates ne concordaient pas, il a fallu faire un choix. Et il m’a tellement touchée en disant que c’était peut-être la dernière année où l’on pourrait partir tous les trois… Cathel a compris mon choix.

Je soupçonne que cette idée lui a été soufflée, à mon père. Par son couillon de pote. Pour ceux qui me suivent depuis au moins l’année dernière, c’est le gars là qui disait "ouiiii moi mes enfants nianiania ils font ça ça et ça, ils voyagent, ils sortent, ils nianiania". Je suis sûre que j’ai parlé de lui, pendant mes écrits du mois de juillet. M’avait trop gavée.
Donc je pense qu’il a fait culpabiliser mon père et du coup voilà. Je ne crois pas que mon père et moi/frère on ait la même idée d’un super voyage, pour être honnête… mais bon je suis contente de partir avec lui quand même. J’espère que ça va bien se passer. Pour être franche, je crains un peu certains points. Mais bon, comme il a dit, c’est probablement la dernière année. Après il sera coincé avec ma belle-mère et ses enfants, donc je compatis.

J’ai jamais fait de grand voyage avec des amis. Je suis déjà allée à Disney avec une copine à la fois mais c’est tout. Je suis restée très très famille pendant… euh, ces dernières 22 années.

Mais franchement, ça ne me dérange pas. Je sais que c’est pas à la mode d’être comme ça, blablabla, c’est pas ce qu’on met sur Facebook quand on est un jeune de 2014 mais j’avais besoin d’eux, tout ce temps. J’aurais fait des choses impardonnables sans eux. Si j’arrive à m’en sortir un jour, je leur devrais quasiment tout.

Et puis au cas où ça n’a pas été clair dans mes écrits, j’emmerde Facebook.
Je déteste être prise en photo à la base mais quand en plus c’est : "oh allez fais pas ta rabat-joie, naaaan t’inquiète on met pas sur FB !", et qu’au final on s’y retrouve quand même… grrrrrr ! Bon en AUTRES choses très nombreuses, bien sûr !

Du coup, pour en revenir au voyage, ça va m’occuper une bonne partie du mois de juillet.
Comme ça, pendant tout le mois d’août, je pourrai alterner entre révisions (rattrapages ou pas) et plage. Pareil en septembre. Bon et je verrai des gens aussi hein - Vanina me manque énormément.

Quand j’irai mieux, j’aurai tout le temps de partir avec des amis. De voir du monde. Pas prête pour l’instant, vraiment pas.

Pour ça que j’ai refusé un voyage (bon c’était encore à Disney parce qu’on adore ça mais bref !) avec Sonny. Je me sens pas à l’aise déjà avec les sms alors qu’est-ce que ça peut être en vrai… Y’a un côté chez Sonny qui me manque. Mais je dois avouer que je n’ai pas vu cette facette d’elle depuis un long moment maintenant…
Peut-être moi qui ne suis plus capable de voir. Possible. Mais bon, j’ai appris à résister à Paula, pour me préserver, et faut que je continue sur ce chemin.