Effeuille mes rêves

Rentrer chez soi

Il m’est arrivé un truc trop fou !

C’est idiot, vraiment, mais ça m’a donné le sourire (un GRAND sourire bien franc !) pour toute la journée !

Bon je suis sortie de "stage" (c’est-à-dire de là où je fais mon "alternance") (alors que hier par contre j’avais un vrai stage ; mais breeeef) assez tard, comme souvent, et j’ai filé direct vers ma ville, chez mes parents (ma mère en l’occurrence). Je suis passée chercher mon ordonnance à l’hôpital et déjà premier truc qui m’a super étonnée : à quel point les gens ont été gentil. Je n’y suis allée que deux fois : le lendemain de l’épisode "urgences" et une semaine plus tard pour un premier rendez-vous avec ma nouvelle psychiatre ; et déjà on m’a saluée amicalement, fait un compliment sur ma coiffure, la secrétaire se souvenait de mon prénom et tout… j’ai même vu ma psychiatre qui m’a fait coucou de la main, de loin, sirotant son café !

Rien à voir avec l’autre hôpital, où j’étais terrorisée à l’idée de prendre rendez-vous avec la secrétaire hyper cassante.
Et où je ne voyais jamais le moindre docteur.

Mais le mieux, c’est après.

Je suis allée faire deux trois courses pour ma mère et mon frère, et ensuite je suis passée au McDo parce qu’il était tard pour manger et je me suis dit qu’avec les exams fatals qui m’attendent, autant me faire plaisir.
Donc je passe à la caisse, je paye, je passe au deuxième guichet pour prendre ma commande… Et là, la dame me dit avec le sourire : "Vous, vous avez travaillé ici, non ? Ma collègue vous a reconnue".

Donc là, grand moment de perplexité profonde, je réfléchis… et non, je ne me souviens pas avoir déjà travaillé à McDo alors je lui réponds que non, ce n’était pas moi.

Toujours avec un méga sourire.

La serveuse me sourit aussi - un peu en mode "moui moui on se comprend" - et je repars. Je rentre chez moi… Et je découvre qu’elle ou sa fameuse collègue a glissé dans le sac une serviette en papier supplémentaire où est dessiné au stylo une petite tête de Mickey dessus, accompagnée d’un cœur.

Elles m’ont définitivement confondue avec quelqu’un d’autre. C’est peut-être complètement stupide, mais ça m’a quand même touchée ! J’ai trouvé ça trop trop adorable. Même si techniquement ça ne m’est pas destiné. J’vais la garder, toute ma vie, cette petite serviette, sérieusement, ça me fait sourire malgré moi de la regarder.