Effeuille mes rêves

Révélation télévisuelle

Je viens de voir le dernier épisode de Pretty Little Liars.

Je crois qu’il est temps de faire le point sur ma vie.

  • Je sais qui est A.

    Mais je me suis faite spoiler par les sous-titres en début d’épisode, ARGH !!!

C’tte trahison.
Du coup je ne peux pas savoir quelle est ma réaction. J’attends de savoir ça depuis 2012 - dooonc "seulement" depuis TROIS ans - et si j’avais zappé la partie "dans les épisodes précédents"... j’aurais SU. J’aurais été surprise. Ou pas. Mais là je ne saurais jamais ce que j’aurais pu ressentir, c’est de la torture !

Bon allez je ne vais pas râler ni m’appesantir là-dessus parce que ça n’est qu’une série.

J’en aurais d’autres des chocs dus à des rebondissements d’intrigue sournois. N’est-ce pas ?
Dans la vie aussi tiens, ça arrive parfois. Donc c’est quelque chose d’abordable. On apprend de sacrés trucs certains jours. Mais bon on peut moins facilement les oublier quand ce sont des mauvaises nouvelles. Ou difficilement se faire spoiler.

J’imagine ce démoniaque petit traducteur qui a glissé le spoiler dans l’épisode… en train de jubiler. Grrrrr. Et si ça se trouve, il va lire mon journal, décider de me poursuivre et de me hanter toute ma vie, et devenir mon A personnel et aaaaaaah n’importe quoi !

  • Je me suis fait une espèce d’hypothèse bizarre sur la réincarnation. Et les lapins.

Disons que ça y est, on sait ce qu’il y a après la mort : réincarnation. Pour devenir une meilleure personne, supposons.

On est de plus en plus nombreux sur Terre. Alors d’où sortent toutes ces âmes ? Qu’est-ce qu’elles faisaient quand les premiers humains squattaient la planète ? Elles regardaient ? Elles se disaient : "ça a l’air génial, vivement mon tour" ?

Je-ne-pense-pas.

Je pense que les lapins sont dans le coup. Qui a la réputation de se reproduire comme des lapins... ? LES LAPINS OUI.
Donc en toute logique les lapins sont peut-être une forme extraterrestre qui utilise la réincarnation pour prendre les places vacantes d’humain à incarner - de plus en plus nombreuses - pour continuer à se reproduire encore exponentiellement et s’implanter définitivement sur la Terre.

Bref, je ne vais pas aller plus loin parce que ce n’est pas franchement intéressant mais c’est l’idée qui tourne dans ma tête en ce moment. Il en faut bien une.

  • Je n’ai pas envie d’aller en staaaaaage.

Celui de mardi est horrible. Pfff. Le ventre noué rien que d’y penser. Je me fais des listes que j’actualise régulièrement de points positifs à voir dans cette situation (et j’en trouve pas mal quand même) mais bon. Je préfèrerais bouquiner tranquille.

Disons que ça n’est pas la catastrophe, ces stages. Et depuis que je suis en accord cosmique avec moi-même (c’est-à-dire depuis que j’ai compris que je suis une idiote qui a toujours un comportement gauche et benêt et qui pose des questions stupides et réagit stupidement en toute circonstance) je suis capable de moins stresser.
Je le sais que je vais dire une connerie à un moment donné. Même si je fais très très attention à mon comportement. Même si je m’auto-censure et auto-contrôle. Y’a forcément un moment où je dis/fais une bêtise. C’est comme ça.

Donc je l’accepte. Et puis les stages c’est important dans la vie. Tout le monde en fait. Ça m’évite de culpabiliser d’être encore étudiante et d’avoir droit à des (ultimes ; dernières et chéries) vacances d’été, au moins.

  • Je vais voir Vanina dans la semaine. Et aussi Charlize.

En fait, je ne vais pas arrêter de bouger cette semaine. Quand faut y aller…

Bon allez, prête pour de nouvelles aventures, tout ça. J’espère VRAIMENT qu’il va se passer des trucs.

Pas forcément des trucs genre l’Ambassadeur des Lapins qui lance un avis de recherche contre moi parce que j’ai capté son jeu et me poursuit à travers la planète ; ou Jareth qui se fait arrêter par le FBI pour son comportement de pervers et est innocenté - avec preuves indéniables à l’appui - publiquement ; ou la découverte de mon pouvoir magique TOUJOURS insoupçonné.

Non, rien de tout ça.

Mais que ça avance quoi ! Au moins un peu. Pas de grands drames, mais qu’il se passe des trucs ; autres que moi qui fais ou dis des sottises.

C’est pas que je m’ennuie, il s’en passe des choses dans ma vie - comme dans toutes les vies. Mais ça changerait un peu.