Effeuille mes rêves

Salaud

Nouvelle crise d’angoisse en plein cours.

Je sature grave. L’univers est un beau salaud. L’univers, la vie, le Grand Spaghetti, peu importe. Un grand salaud.

Qu’il ait une "conscience" ou pas.

Je veux crever.

Je crève déjà de douleur. Mais pour je ne sais quelle raison je n’ai pas accès à la paix. Ce que j’ai vécu l’an dernier, je suis visiblement condamnée à le porter toute ma vie car ça ne s’arrêtera jamais.

Je m’exècre. Me vomis. J’ai de nouveau des envies suicidaires sérieuses (je ne ferai rien cependant, j’en ai juste p.tain de très envie).

Et dire que ce matin j’étais super joyeuse. Je me réjouissais qu’on soit le jour de Beltaine. Il a fallu que ma belle énergie s’envole et me laisse avec cette nécrose de mon âme. En tête à tête avec elle. Seule face à mon destin de pourriture.

Pourquoi ?