Effeuille mes rêves

TITRE

30 secondes pour écrire. 30 secondes pour trouver une solution. 30 pour PROUVER une bonne fois pour toutes que oui, j’ai changé.

Ma grand-mère déprime. Ma mère également. Le docteur lui a dit quelque chose qui l’a perturbée et elle ne veut pas me le répéter. Cathel a été adorable mardi… mais hier et aujourd’hui recommencent à être horribles. Tout le monde peste. Faut slalomer entre les crachats dans la rue ainsi que les fumées de cigarette. Je suis épuisée. Vraiment épuisée. Demain : psychiatre puis rencontrer quelqu’un pour mon mémoire puis poursuivre ce mémoire et être présente pour ma mère et ma grand-mère. Samedi je suis censée terminer le mémoire. Dimanche j’ai six mois de ménage à rattraper dans l’appart'. Dont deux mois sans avoir sorti les poubelles (l’accès au conteneur était impraticable). Dix heures de cours/immersion aujourd’hui. Des conditions physiques éprouvantes. Et stressantes, mentalement.

Et ça, c’est juste ce que je peux écrire sur l’instant. Faut que j’y aille. Que je replonge la tête là-dedans.

Mais ce n’est plus comme avant. Je vais m’en sortir. Je n’approuve rien et l’argument du "dans quatre mois c’est fini" n’atténue rien.

Je vais y arriver. Je m’en fous. Je vais y arriver.