Effeuille mes rêves

Un nouveau problème

Suis inquiète. Mon rapport avec la nourriture se pervertit. Je suis vraiment pas tranquille à ce propos. J’arrête pas de manger.... j’ai tout le temps faim. Je supporte pas de rien avoir dans la bouche - biscuit ou truc salé. C’est lamentable : alors que tout commençait à aller bien, il faut qu’un nouvel embryon de problème vienne foutre en l’air tout mon bel espoir ! Bon, ok, je dramatise un peu. Je ne dis pas que je suis boulimique - j’ai bien conscience que la boulimie c’est une maladie qui ne doit donc pas être prise à la légère. Mais je tends dangeureusement vers ses limites. Et ça me fait peur.

J’ai peur de moi. J’ai peur de jusqu’où je pourrais retomber - plus bas encore, peut-être. J’ai peur de renoncer à la vie après tous ces efforts pour la réintégrer.
C’est ce reportage idiot à la télé qui a commencé à me faire flipper. Deux chroniques se suivaient : l’une parlait d’une recrudescence d’attaques de requins à La Réunion et l’autre de cambriolages de haut niveau. Je me suis sentie… comme si je ne pourrais être en sécurité nulle part - jamais. Pas en sécurité quand je fais quelque chose que j’aime (nager) et même pas en sécurité cloîtrée à vie chez moi.

Cet écrit devient trop sombre. Faut que je me ressaisisse. Je…
Demain une collègue de travail de maman vient à la maison pour discuter avec moi et mon frère de nos méthodes de travail, et voir s’il n’y a pas moyen de les améliorer. Honnêtement, sur le coup ça m’intéressait d’avoir l’avis de quelqu’un comme ça, mais maintenant ça m’agace un peu de ne pas être capable de bosser toute seule, tranquillement, sans avoir besoin de personne d’autre. Comme quelqu’un de NORMAL. Je m’agace.

Cet… argh ! ! Cet écrit ne me plaît pas du tout. Je devrais peut-être faire une séance d’EFT pour me calmer.