Effeuille mes rêves

Une heure plus tard

J’ai pris rendez-vous avec une hypnologue.

Ça fait un long moment maintenant que je comptais sauter le pas. Jamais osé jusque là ; je pensais que je m’en sortais bien sans. De toute évidence, j’ai été beaucoup trop optimiste.
Lundi, à quinze heures. Elle avait l’air sympathique au téléphone, j’espère que ça se passera bien.

Je suis allée chercher le courrier sinon. Mes deux nouvelles histoires sur les fées m’y attendaient : j’en fais mes priorités de lecture.