Effeuille mes rêves

Une tonne de livres

Je suis vannée !
J’ai fait et ramené de chez mon père les deux cartons pleins de livres que je veux vendre au vide-grenier. J’étais censée les remonter ici (chez môman donc) mais quand mon cerveau a assimilé l’image des trois étages à monter sans ascenseur avec deux tonnes entre les mains, il m’a timidement dit : "NON mais t’es une grande malaaaaaaade toi !!".
Du coup, nous en sommes arrivés à un compromis juste et logique. J’ai laissé les cartons dans la voiture. Pourquoi s’embêter, après tout ? Je n’aurai plus qu’à les transférer dans la voiture de la madre samedi, pour le voyage.
Il n’empêche que je me suis tué les bras à les emmener jusqu’à la voiture ! C’est bien. J’ai eu chaud, j’ai transpiré un peu, et j’ai ressenti des trucs quoi.
Et ce matin, j’ai couru - j’ai la fierté de vous annoncer que j’ai réussi enfin à faire un tour complet, exploit que je n’avais accompli qu’une fois jusqu’à maintenant ! - donc mes jambes sont elles aussi fracassées !
C’est bon, tout ça. Je-suis-contente-de-m’être-remuée-le-bout-de-gras !

J’ai vraiment hâte d’être à samedi pour écouler mon stock.
J’espère que j’arriverai à tout vendre. Je donnerai le surplus à la bibliothèque, certainement, mais un sou est un sou et plus je vendrai de bouquins, plus je pourrai m’acheter… encore plus de liiiiivres !!!
Voui ! M’enfin, je crois surtout que je vais craquer avant tout pour deux jeux vidéos. Je ne me fais pas trop d’illusions, c’est un vide-grenier, donc je sais que je ne récolterai pas une fortune non plus mais ces jeux sont assez vieux donc pas chers du tout, et ils ont l’air pas mal. Ils arriveront sans problème à me distraire pendant un bon moment !

Oh, j’ai retrouvé des ouvrages dont je ne me souvenais même plus ! Genre les premiers tomes du Royaume de Tobin. Je sais que j’avais bien aimé, à l’époque où j’avais commencé ; je ne sais donc plus pourquoi je n’ai pas continué. Le dernier volume a dû mettre du temps à sortir et je l’ai probablement oublié entre temps. J’ai hésité à tout garder pour pouvoir relire, mais finalement j’ai renoncé.
Dans le panier des saga non terminées, il y a aussi Xanth. Celle-la, je sais pourquoi je ne l’ai pas continuée. Trop misogyne. J’avais envie de traquer, de tarter et de torturer lentement l’auteur pour ses piques hyper lourdes et pénibles ! Pourtant j’aimais beaucoup l’histoire. Mais les allusions ouvertement sexites empiraient et je ne le supportais plus, je hurlais à chaque page tournée donc bon (quand je suis à fond dans une lecture… je suis à fond).
Gîsent également dans ces cartons quelques ouvrages pourris que je n’ai pas du tout aimé et d’autres qui datent de mon enfance. Ça m’a fait sourire de les parcourir brièvement. Mais bon, je ne peux pas tout garder ! La vie continue hein et la nostalgie n’a pas sa place dans un p’tit appart'. C’est déjà énorme que ces bouquins aient "survécu" jusque là.

En ce moment, j’ai deux livres sur ma table de nuit. Le Grand Livre des Gnomes de Terry Pratchett (sympa, mais moins que les aventures des Mac Nac Feegle je trouve) et Meg:Hell’s Aquarium de Steve Alten. Il est en anglais, le second. Je n’ai même pas dépassé le prologue. Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas fait d’anglais ! Je rame un peu je dois dire. Ça parle d’un Mégalodon et… euh, bah pour l’instant j’en sais pas plus sur l’histoire ! J’avais envie de me faire peur quand je l’ai acheté. Ça fait un petit moment, déjà. J’étais censée le lire avant d’aller à la plage ; maintenant je vais avoir la pétoche à chaque fois que j’approcherai de l’eau, c’est malin !
Mais il faut que je le lise avant la rentrée. Sinon je n’aurais plus le temps ni l’énergie. Pareil pour Marina, le livre espagnol. Je pense que j’aurai moins de mal avec l’espagnol. Quoi qu’il en soit, faudrait que je m’impose un certain rythme de décodage si je veux avancer… mais j’ai la flemme.