Effeuille mes rêves

Your move

J’ai réfléchi à ma vie ce week-end et j’en ai conclu que même si elle me satisfait complètement pour l’instant (puisque j’ai dit que je n’avais plus l’autorisation de rechigner sur mes rêves sociaux et amoureux impossibles), que je m’étais construit une routine particulière pour structurer mes émotions et dominer mes peurs et mon stress, je risquais cependant un jour d’avoir des regrets.
Les regrets y’a rien de pire que cette saleté. 'Fin quand on a mon âge, ça va, on peut réorienter ses priorités plus ou moins facilement, mais je vois les ravages sur ma grand-mère. Elle a une belle vie, elle a vécu des trucs pas toujours très cools, d’autres authentiques, mais elle ne peut pas s’empêcher de parler encore et encore des opportunités que son père lui a fait rater. J’admets que c’est quelque chose de dur mais c’est le PASSÉ ! ! Nous on ne peut rien faire et elle non plus - et puis on ne pourra jamais savoir si elle n’a pas échappé ainsi à des choses vraiment horribles…

Donc voilà j’en ai pris conscience le 21 quand je me suis dit que dans un mois pile c’était la prétendue fin du monde et que même s’il se passait rien, ding doooong : petit bilan rétrospectif gratos, et voilà ce que j’avais fait (ou plutôt ce que je fais actuellement) de ma vie…
Ça m’a fait beaucoup cogité, ça c’est clair ! Le film 3 idiots (mon Bollywood préféré !) m’a fait penser également. En plus je lis parallèlement à De grandes espérances un livre qui évoque tout ça, Replay de Ken Grimwood. Donc je suis en plein dedans.

Mais j’ai fait quelque chose pour y remédier !

Bon, ok, c’est pas énorme, mais je tente de faire quelque chose disons.
Moi vouloir travailler l’été à Disney ; moi l’avoir déjà dit à vous je crois. Mais je n’ai pas de courage pour me lancer - or c’est probablement parti pour être mon dernier été libre donc c’est maintenant ou jamais. Alors j’ai motivé Van' pour venir avec moi ! Et ça m’a donné un embryon de foi d’en parler. C’est pas sûr qu’elle vienne mais j’me sens plus prête à y aller seule s’il le faut !

Bon j’ai pas vraiment confiance en mes capacités quant à maintenir ma volonté.

Sinon pour les études… Je doute à nouveau.

Je suis en retard mais pas tellement. Rien n’effrayant. Je peux y arriver mais… je ne veux pas y arriver maintenant si c’est pour échouer plus tard. J’veux pas perdre mon temps !  !  !
J’veux trouver ma voie… ma voie dans les coeurs et dans le monde. Rho mais encore une fois je râle pardon ! C’est parce que j’ai allumé la télé pour mettre un peu d’ambiance et tout à l’air si facile là-dedans !

Enfin bref !

J’ai fini à 18h, j’ai pas envie de bosser… Je prends une douche et… non, allez, j’y vais à la cool, je relis mes cours du jour en laissant la télé allumée - c’est pas jojo niveau concentration mais j’ai besoin de bonne humeur sinon tout ce que j’ai bâti va retomber comme un soufflé cramé.