Effeuille mes rêves

← Retour au journal

Forum

L'homme, être social

Persona

Coucou Aloha, d’abord je veux te féliciter d’en être arrivée là. Je suis très heureuse que tu te sentes si bien, et que tu sois capable de couper les ponts avec ce journal. C’est marrant, toi qui a écrit très régulièrement ici depuis toutes ces années, d’avoir réussi à en tirer quelque chose et d’être capable d’en finir désormais. Moi à côté (mais je me répète un peu, on en a déjà parlé), j’ai n’ai cessé d’écrire, d’arrêter pendant de longues périodes, de m’y remettre une fois le temps, sans jamais avoir été capable d’arrêter complètement, alors que jusqu’ici, je n’en tire pas grand chose, et que d’ailleurs dernièrement, je n’arrive plus vraiment à écrire ici. Je me remets à tout garder dans ma tête, même si j’ai beaucoup de choses à dire. Je crois que c’est une thérapie qu’il me faudrait, haha.

J’admire également ton choix de ne plus voir personne ou presque. Je pense comme toi, j’ai tendance à faire ce que je peux pour satisfaire ma petite tête, si je sais que de faire ceci ou cela me mettra de mauvaise humeur, par exemple, je vais faire en sorte de ne pas le faire. J’essaye toujours de mettre en premier, en avant, mon bien-être, physique, mental, moral etc. Mais ce n’est pas toujours évident.
J’aimerais vraiment, vraiment être en mesure de me défaire des relations toxiques, et ne plus être dépendante d’autrui pour être heureuse. Aujourd’hui je ne sais pas si je suis davantage comme toi, à être plus heureuse seule, ou pas, parce que j’ai le sentiment d’en être incapable parfois. Je ne sais pas s’il s’agit de mes propres sentiments, ou de ceux que la société voudrait m’imposer.
J’ai encore beaucoup de travail à faire sur ce point.

En tout cas, je te l’ai sans doute déjà dit, mais je te souhaite une très bonne continuation, et j’espère qu’on aura quand même de tes nouvelles (tu parlais d’un nouveau journal, non ? mais je comprendrais que tu ne veuilles plus revenir ici). Plein de bisous, et à bientôt, peut être. :)

Alooha Somnium

Oh tu sais, je n’ai pas toujours tout dit non plus ;)

J’ai gardé certains évènements minimes pour moi, alors qu’ils me prennaient parfois la tête (surtout les derniers temps).
C’est peut-être la régularité qui m’a aidée (voire peut-être pas ?) en tout cas ça n’est pas une recette magique j’espère donc que ton rythme un jour te conviendra à toi aussi.

Et puis j’ai culpabilisé parfois d’écrire autant !

Là encore y’a pas de réponse, je sais pas trop quoi dire… Peut-être que je suis ainsi parce que mon entourage familial est équilibré (imparfait mais équilibré). Peut-être que ça fait partie de qui je suis. Peut-être que ce n’est qu’une passade. Aucune idée. Mais on doit tous passer par un travail sur soi à un moment ou à un autre donc le plus tôt on s’y met le plus on en sera satisfait j’imagine =)

C’est ce que je voulais faire il y a quelques mois (et même il y a un an), oui, ouvrir un nouveau journal.
J’ai changé d’avis non pas parce que je ne veux plus jamais revenir ici (je crois sincèrement qu’un jour je le ferai, et avec bonheur : cet écart entre celle que je suis et celle que je serai me passionne déjà) ; mais parce que j’ai besoin de marcher sans béquille pour un temps.

Plein plein de bisous à toi aussi, bonne continuation, et j’espère que nos chemins se recroiseront !

Nouveau message
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)

Note : Le code HTML sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.