Effeuille mes rêves

← Retour au journal

Forum

La "phobie" dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom

B.

Coucou Aloha,

Je suis toujours contente de te lire :)
(et je suis toujours là, oui oui oui)

Concernant ton dégoût, tu as déjà essayé de le vaincre ?
Enfin… je pense qu’avec ton métier, ça viendra peut-être naturellement, lentement, au fur et à mesure.

Je fais le parallèle avec mon propre dégoût : je ne supporte pas qu’on me touche. Seule quelques personnes sont "autorisés" à le faire.

Sauf que… forcément, au fil du temps, en allant au travail, dans une grande ville, etc. j’ai été forcée à m’adapter. Genre dans le métro aux heures d’affluence. Les premières fois ont été un calvaire pour moi… et maintenant, même si ça me met mal à l’aise et que ça me donne encore envie de vomir, ça "passe". C’est moins violent qu’avant, je m’y suis faite…

Peut-être que ça viendra comme ça pour toi aussi, même si, je comprends… c’est hyper angoissant rien que d’y penser.

T’avais essayé les séances d’hypnose pour savoir d’où venait le dégoût et pour essayer de te désensibiliser ?

Fox

Tu n’as pas qu’un lecteur ;-).

Avoir une phobie est très compliqué (j’ai vécu avec ma belle mère qui fait des bons de 8m des qu’elle voit une araignée même de 2mm et une petite amie qui refusait d’entrer dans une pièce où elle y avait vue une araignée même morte) mais peut être que de temps en temps tu peux te lancer un petit défi genre affronter ta peur très furtivement. Puis au fur et à mesure essayer de résister encore plus longtemps. Après je ne sais pas si ça peut t’aider mais bon :-).

Fox

Alooha Somnium

@B. :
Merci beaucoup, B. ! =D
Ouuuh là là, oui. J’ai essayé des tas de thérapies différentes, mais mon dégoût est tel que je ne veux pas guérir. Je sais que c’est moi qui ai un problème, mais je vois les bijoux comme quelque chose de sale et je n’arrive pas à comprendre comment on peut les aimer. Donc j’ai eu beau m’investir dans ces thérapies, je résistais toujours, au final, même malgré moi.
L’hypnose aussi, oui. Mais comme tu dis, avec la vie qui me met le nez dedans je m’adapte ;)
Ah et j’avais pas vu le titre en entier, il est génial ! XD

@Fox :
Je suis heureuse de l’apprendre, merci beaucoup à toi aussi ! =)
Eh bien en fait, comme je disais à B., ça viendra probablement naturellement vu que les circonstances m’offrent des défis que je ne peux pas refuser ! Comme l’autre jour où la personne âgée avec qui je travaillais m’a répondu, quand je lui ai demandé d’enlever son collier pour travailler, qu’elle n’avait pas assez de force dans les doigts et m’a demandé de le faire… Je crains ce genre de réponses comme la peste ! ! Mais bon, devant le fait accompli, pas le choix !
Je me souviens d’une psychothérapeute que j’étais allé voir et à qui j’avais parlé de ça d’emblée (sachant que ça intéressait toujours les psy). Le dégoût était encore plus intense et incontrôlable à l’époque. J’avais donc enchaîné avec : "Si vous comptez me demander de me force à en toucher de temps en temps, même quelques secondes, il faut me le dire tout de suite parce que je refuserai de le faire ; pour l’instant en tout cas. J’ai essayé des dizaines de fois, je ne peux pas".
Y’a eu de l’évolution depuis ! ^^
Mais en dehors de mon travail… Qu’ils me laissent tranquille c’est tout ce que je demande ^^"

Nouveau message
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)

Note : Le code HTML sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.