Effeuille mes rêves

← Retour au journal

Forum

Major de promo

B.

Aloha, ne te flagelle pas !
Tu l’as dit toi-même, tu as fait de ton MIEUX.
Tu t’es donné à fond. Tu t’es bien préparée.

Tu n’es pas la première à avoir perdu tes moyens devant un jury et certainement pas la dernière. Cet oral ne remet pas à en cause tes capacités ou connaissances.
Tu n’es pas nulle !!!
Je suis sûre que tu es bien calée et que si on t’interrogeais maintenant dans un tout autre contexte, tu saurais parfaitement répondre aux questions et exposer ton point de vue. C’est juste que les oraux sont stressants et déstabilisants et que tu as joué de malchance.

J’espère que les examinateurs seront cléments, qu’ils auront vu que tu avais des connaissances et que tu auras quand même une note correct !

Ça va aller !!!!
Dis toi qu’au moins, cet oral que tu redoutais tant est derrière toi. Ça y est, c’est fini !
Hop, on va de l’avant et on passe à autre chose !

Gros bisous ma belle et prends soin de toi !
Je pense fort à toi.

Aloha Somnium

Euh… L’ennui, c’est que cela se produit À CHAQUE FOIS.
Aller de l’avant… c’est envisager le prochain exam'. Le diplôme-diplôme. Et vu comment c’est parti…

Les connaissances sont là. Mais ma gestion du stress et de la "poker face" professionnelle est CATASTROPHIQUE. Vraiment.

J’vais raconter un peu plus en détail dans mon prochain écrit.
Ce n’est pas la fin du monde. Mais c’est une sacrée claque.

Cela dit, ton intervention m’a réconfortée. Heureusement que j’ai JI. J’évite tous les autres, IRL.

Gros bisous B. ! =)

B.

Aloha, je suis la première à te comprendre car j’ai eu un mal fou pendant mes études à gérer le stress aussi…

Mains qui tremblent, phrases incohérentes, impossible d’exprimer correctement mes pensées… j’oubliais la moitié des trucs alors que j’avais appris par cœur mes oraux… voire même des réponses à d’éventuelles questions. Plus je m’enfonçais, plus je devenais rouge comme une tomate et je cherchais mes mots… j’étais vraiment championne en la matière.

Je n’ai pas de recette à te donner car je n’ai pas su trouver la solution pendant mes études.

Mais je te rassure, après, ça s’arrange.
Je ne sais pas bien comment, mais ça s’arrange.
Peut-être aussi parce que je me suis retrouvée à être obligée de confronter des gens tous les jours dans ma vie professionnelle et qu’à force, ça a fait passer tout ce stress.

Je sais que tu vas côtoyer des gens toi aussi, peut-être que ça fonctionnera de la même façon.

Et puis, il n’y avait aucun enjeu derrière. Au pire, les gens pensaient que j’étais vraiment débile et maladroite et puis voilà. Personne ne me jugeait en m’attribuant une note déterminante pour mon futur.
Dis-toi que maintenant que tu as traversé ça une fois, ça ne pourra pas être pire.

Sinon, je comprends d’après tes écrits que ce qui t’ennuie le plus finalement, c’est surtout le regard que les autres portent sur toi.
Et, je SAIS que c’est difficile à supporter.
Et que, ça intensifie ta sensation d’être nulle et d’avoir honte de toi-même...
Je le sais parce que je l’ai déjà vécu, pas pour des mauvaises notes mais pour une raison carrément plus honteuse que ça dont j’ai réellement pas envie de parler parce que j’aimerais bien oublier cet épisode de ma vie (et je suis sûre que c’est la même chose pour toi) et je sais à quel point ça fait mal… Tu sais quoi ? Je pense que tout le monde a du vivre ça au moins une fois dans sa vie... !

Mais, penses-tu les revoir après tes études ?
Ont-ils de l’importance à tes yeux ?

Ça va être difficile de les supporter après cet incident mais déjà, tu as fait ce qu’il y avait de mieux à faire. Conserver les apparences et garder la tête haute.
Rien que pour ça, je t’admire parce que ça a du te paraître insurmontable et pourtant… tu l’as fait !

Je sais bien que c’est toujours plus facile à dire qu’à faire mais essaie de ne pas trop ressasser cet examen. Parce que du coup, ça va effectivement te mettre la pression pour le suivant.
Peut-être que tu pourrais suivre une formation ou quelque chose pour t’aider à surmonter ça, te donner des conseils ?

Courage Aloha !! !

(rien à voir mais, je m’en remets pas du spoiler de PLL dans le "précédemment", sérieusement, j’ai maudis très fort le traducteur de cet épisode)

Aloha Somnium

Ce n’est pas pour après que je m’inquiète. C’est pour l’examen final.

J’ai de bons retours sur mon travail en général. Quand je suis moi-même… eh bien, ça donne lieu à quelques excentricités qui passent mal en étant évaluée, mais qui une fois que je ferai mon chemin… seront inévitables. Puisqu’elles sont moi.

Mais pour pouvoir être libre, il me faut valider le diplôme.
Et je ne sais pas faire semblant. Ou très rarement, dans des circonstances particulières.

Tu as eu raison, sur le coup j’ai beaucoup pensé à "l’après". Quand en cours on va me regarder en se disant des tas de choses gentilles mais pleines de pitié. Beurk.
Mais finalement… après y avoir encore réfléchi… ça m’encourage encore plus dans ma quête actuelle. Être moi-même. Toute cette histoire me donne encore MOINS envie de faire semblant. Donc les gens, quand je n’ai rien à leur dire, je ne dirai rien. Quand je n’ai pas envie de les voir ou de leur parler, je ne le ferai pas. Sans être malpolie. Mais juste en faisant ce dont j’ai envie.

Cette épreuve m’a VRAIMENT fait beaucoup relativiser. J’espère que c’est un enseignement que je retiendrai à long terme !

Merci pour ton soutien. Tu m’as aidée à parvenir à cette réflexion.

Je te fais d’énormes bisous !

(Et pour le coup, le traducteur, j’ai juste pitié de lui. Il a eu un peu de pouvoir dans sa vie et il a décidé de l’utiliser pour gâcher le plaisir d’autres personnes, en prétendant les aider (en faisant la traduction). Wow. La misère du raisonnement !).

Chyrsalide

"Que je manque de structure dans ma pensée"

Aloha, sois raisonnable et censée, je t’en prie.
Ne sois pas si dure avec toi-même.

De tous les anonymes dont j’ai pu lire les écrits - donc pensées, émotions, vécu - tu fais partie de ce petit cercle EXTRASTRUCTURE de la pensée.

Quoiqu’il puisse arriver, ne laisse personne te juger sur de faux amalgames (qui sont-ils pour avoir ce droit ?), ne laisse personne ni aucun regard ni aucune note te décourager.

Je t’envoie des pensées positives qui, je l’espère, t’aideront à croire en tout ce qui peut venir de toi.

Celestine

Courage Aloha !
Je ne sais pas ce qui pourrait t’aider à te sentir mieux, peut-être prendre un peu de recul. Ca ne sert à rien de te comparer aux autres, c’est comme si tu voulais comparer les fleurs entre elles : certaines sont fragiles, d’autres attirent l’œil immédiatement, d’autres encore sont solides et discrètes. Chaque personne a son style, toi tu as le tien et ton sentiment d’échec, c’est… comment dire, comme si personne n’avait le droit de faire des erreurs alors que tout le monde en fait, plein, tout le temps. Ca ne change rien à ta valeur, ça veut juste dire que c’était un peu trop difficile à faire à ce moment-là. Mais je reconnais que c’est frustrant.
Bises

Aloha Somnium

CHRYSALIDE :
Qu’entends-tu par "extrastructure", un tout petit plus précisément ?

Je sens en tout cas que c’est un sacré compliment ! Et je t’en remercie. J’espère que, quoi que tu aies voulu dire, tu aies raison. Et pas eux.

Mais le directeur m’a quand même fait bien flipper. J’en parlerai à la psychiatre, on ne sait jamais. Mais avec moi de crainte, grâce à vous. C’est vrai que vous avez accès direct à une partie de mes pensées. Vous le sentiriez s’ils avaient raison, j’imagine.

CELESTINE :
Jolie, la comparaison ; j’aime beaucoup !
Merci à toi aussi pour ton soutien.
Je me reconnais dans cette dictature de la non-erreur. Même quand je la reconnais, j’ai du mal à l’éviter ha !

Merci de m’avoir ouvert les yeux.

Merci à vous les filles !

Chrysalide

Bon, je ne devais pas me connecter aujourd’hui… C’est pas sérieux.

Malheureusement, les majuscules de mon clavier ne me permettant pas de poser des accents où je le souhaiterais, il s’agit en fait "d’extrastructuré". Avec un "é", pour adjectiver et, effectivement, complimenter.

Comme la première fois que je t’ai écrit, je voulais te ôter le doute qu’il me semble lire régulièrement venant de toi, à savoir te dévaloriser en pensant que ce que tu exprimes est décousu, sans logique.

Après, je n’étais pas présente lors de ton expérience mais tu es si dure - SI DURE - avec toi-même.

Selon moi, humble lectrice (et point de vue extérieur anonyme), tu es quelqu’un d’extrastructurée. Tu es lisible et tu arrives à t’exprimer sur divers sujets (parfois plusieurs en même temps - ce qui tient du génie) avec une rare clarté dans tes propos.

Voilà.

Un tout petit plus précisément. :-)

Aloha Somnium

Ah, ok !

Merci en toute compréhension pour le compliment, alors !
C’est vrai que c’est un doute profond chez moi. Si sur JI je suis "à peu près" à l’aise (après tout : je finis toujours par publier), à l’oral c’est une catastrophe. Et c’est là-dessus que je me juge avant tout. Parce que dans la réalité, on n’a pas le temps de noter/organiser/hiérarchiser/classifier ses idées avant de dire la moindre phrase…

Et sous le moindre stress, même minime et gérable, je perds tout contrôle.

C’est surtout le "lente" qui me fait grimacer. Comment on arrange ça ? Le manque de concentration, ça c’est clair qu’il faut que j’agisse. Mais "penser lentement" j’assimile ça à une vache qui broute pépère dans son pré…

Merci beaucoup pour la précision ! ! Et pour tes compliments qui m’ont bien remonté le moral !

boulite

Ce qui est bien maintenant c’est que tu sais sur quoi bosser pour l’exam final, ta gestion de toi meme devant tant de pression. Et peut etre ne te concentrer que sur toi avant l’exam, zapper un peu les problemes des autres.

Ha ton ecrit m’a fait peur, je suis contente de voir tout ce soutien sur ton forum. Ne te parle plus jamais comme ca ma poulette, tu ne peux pas te rabaisser devant tant de travail. Tu sais ce que tu as fais est enorme, et on est jamais maitre de soi a 100%,

Tu as fais quelque chose d’enorme, et sois fiere de ça ! Moi je suis fiere de toi.

Bisous :)

Nouveau message
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)

Note : Le code HTML sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.